Jump to content
You need to play a total of 50 battles to post in this section.
Indecis

Ne m'appelez plus jamais LE France

28 comments in this topic

Recommended Posts

[UFR]
Alpha Tester
810 posts
4,157 battles

Ceux qui me connaissent bien savent que je suis passionné d'histoire navale depuis de nombreuses années et que j'ai travaillé comme auteur indépendant avec plusieurs revues et sites internet spécialisés. Parmi les sujets que j'ai pu étudier, l'un de mes favoris est l'onomastique dans la Marine. Je me suis notamment intéressé il y a quelques années à une question qui va sembler tout à fait dérisoire à ceux ne s'intéressant pas ou peu aux choses de la mer, et qui pourtant fut la source de plus d'un siècle de "débat" : le genre des navires français.

 

figaro-du-4-dc3a9cembre-1907.jpg?w=399&h

Extrait du journal le Figaro du 4 décembre 1907

 

Revenons à l'époque de la marine à voile. Une tradition séculaire dans la Marine française voulait alors que l’article placé devant le nom d’un navire de guerre fasse partie intégrante de celui-ci, et qu’il s’y accorde en genre (et en nombre). Généralement les vaisseaux de ligne, capital ships de l’époque si l’on peut dire, portaient des noms masculins, tandis que les frégates portaient des noms féminins : les vaisseaux le Soleil Royal, le Tonnant, le Redoutable ; les frégates la Minerve, la Furieuse, la Belle-Poule… Les exceptions ne manquaient toutefois pas : les vaisseaux la Ville de Paris, la Bretagne, la République française ; les frégates le Rubis, le Rhin, etc.

 

Il en fut ainsi, sans hésitation ni problème, jusqu’au début du XXème siècle, époque où l'article fut peu à peu supprimé du nom des navires. Dans les années 1900, la France lança une série de nouveaux cuirassés (type de navire masculin) portant des noms féminins : République, Patrie, Liberté, Démocratie, Justice et Vérité. Une partie des journaux de l’époque évoqua alors "la construction du République" ou "l’armement du Justice". Bien entendu, l’utilisation du masculin sous-entendait le mot « cuirassé », de sorte que les noms des navires étaient systématiquement masculinisés.

 

Cette nouvelle façon de désigner les bâtiments de guerre français provoqua de nombreuses réactions, entrainant une polémique si vive que le ministre de la marine de l’époque, Gaston Thomson, fut interrogé sur la question en 1907. Sa réponse fut sans équivoque :

 

« Le nom du bâtiment est inscrit à l’arrière sans être précédé d’aucun article et on peut lire : Patrie, République, Vérité. La correction, lorsqu’on désigne le nom, veut qu’on indique en même temps la classe du navire et qu’on dise, par exemple : le cuirassé Justice, le contre-torpilleur Javeline, etc. Dans le langage courant, on ne cite que le nom, mais on a le soin alors d’accorder l’article avec le substantif. On se garde de dire : le Liberté, le Jeanne-d’Arc, le Marseillaise, et on a grandement raison, car je ne sais rien de plus inélégant que ces interversions de genre et de sexe. »

 

L’intervention du ministre mit fin au débat bien que l’on retrouva encore l’erreur dans quelques articles de presse tout au long des années 1910 et 1920.

 

Au début des années 1930, lors de la construction du paquebot Normandie, la presse se passionna très naturellement pour ce magnifique navire, chef d’œuvre d’architecture navale et nouvel orgueil de la marine marchande et du pays. A cette occasion, la quasi-totalité des journaux annoncèrent le lancement « du » Normandie, ou le fait que « le » Normandie serait le plus grand paquebot du monde.

 

Une nouvelle polémique prit ainsi forme, sans doute plus importante encore que celle de 1907. Plusieurs personnalités de la marine furent donc interroger sur la question du genre des navires. Voici quelques exemples de réaction :

 

Quote

 

Vice-amiral P.-E Guépratte : « Ah ! elle est bonne, celle là. Dira-t-on Le Jeanne-d’Arc, Le Pomone, Le Calypso ? C’est tout simplement grotesque. Je ne comprends même pas que la question ait pu se poser. Nous avons La Jeanne-d’Arc, La Junon. »

 

Amiral Exelmans : « Je ne crois pas qu’un seul officier de marine puisse entendre sans grincer, Le Vénus ou Le Belle-Poule… Il est tout à fait naturel et euphonique, donc très français de dire le croiseur Marseillaise, mais il est non moins recommandable de dire : « le commandant de La Marseillaise » ; et j’aurais préféré donner ma démission plutôt que de m’entendre appeler le commandant du Marseillaise. Les journalistes et écrivains capables de tels barbarismes – ou d’aussi barbares solécismes – ne connaissent, sans doute, que la marine des boulevards et des caf’conc. »

 

Amiral Darlan : « Depuis une quarantaine d’années, se manifeste une tendance à faire précéder tout nom de navire d’un « le » invariable. Ce sont les faits-divers de journaux qui ont acclimaté peu à peu cette mode. Dirons-nous « Le Belle-Jardinière » parce qu’il s’agit d’un magasin, ou « Le Rotonde » parce qu’il s’agit d’un café ? L’article discordant, l’absence d’article enlèverait aux navires le caractères de personnalité vivante qui est l’âme même de l’équipage… Mais rassurons-nous… Dans la Marine de Guerre, comme dans la Marine de Commerce, les vrais marins, gens de sens et de bon goût, ne failliront pas au vieil usage… Ce sont La Jeanne-d’Arc et La Normandie, qui traverseront l’Atlantique… »

 

Vous en trouverez bien d'autres ici : https://troisponts.net/2015/09/30/lenquete-du-journal-louest-eclair-1934/

 

 

De nouveau le ministre de la marine de l’époque, François Piétri, intervint. Le 13 août 1934, il adressa à ses services une circulaire à propos de « l’usage de l’article devant les noms des navires de guerre ». Cette circulaire précisait notamment :

 

« 1° Une tradition séculaire ayant force de règlement voulait que l’article fit partie intégrante du nom des navires de guerre français et qu’il fût accordé soit avec ce nom si celui-ci était un substantif : le vaisseau Le Bucentaure, le vaisseau La Convention, le vaisseau La Ville de Paris, soit avec la catégorie du navire si ce nom était une épithète : le vaisseau Le Tonnant, la frégate La Malicieuse.

 

2° Depuis plusieurs années, l’article ne faisant plus toujours officiellement partie du nom « Patrie, Condorcet, Provence, etc. » des habitudes de langage parlé ou écrit s’introduisent qui heurtent la grammaire, l’oreille et le bon sens. On tend à ne plus employer l’article, voire à le supprimer quand il existe officiellement ; on dit par exemple Fortune au lieu de « la Fortune demande à appareiller ».

 

On tend aussi toujours à l’accorder avec la catégorie du navire et parce qu’il s’agit d’un cuirassé, d’un croiseur, d’un torpilleur, etc., on tend à dire ou à écrire au masculin Le Bretagne, le Jeanne d’Arc, le Bourrasque, etc. », ceci en vertu d’une thèse qui généralement conduirait à dire Le Seine, le Pyrénées-Orientales parce qu’on parle d’un fleuve ou d’un département. Enfin brochant sur le tout, on emploie des tournures de phrases, comme celles-ci : la torpille de Typhon, les turbines du Bourrasque, j’embarque sur Suffren.

 

3° Il convient donc, en ce qui concerne l’usage de l’article, de fixer une doctrine qui autant que le permet la dénomination de nos navires, se rapproche de la tradition correcte.

 

En conséquence, j’ai décidé que :

 

« Premièrement : L’article devra toujours être employé lorsqu’on citera le nom d’un navire de guerre sans le faire précéder de celui de sa catégorie, exemple : la Provence, la Jeanne-d’Arc, le Vauban, la Psyché. Exception de cette règle ne sera tolérée que dans le style télégraphique.

 

Deuxièmement : Lorsqu’on fera précéder le nom du navire de celui de sa catégorie, l’article devra toujours figurer devant le nom s’il fait partie intégrante du nom officiel ; il n’y figurera pas dans le cas contraire ; exemple : le contre-torpilleur Le Fantasque, le torpilleur La Palme, le sous-marin La Sultane, le cuirassé Provence, le croiseur Foch, le torpilleur Tramontane.

 

Troisièmement : Par voie de conséquence, toutes les phrases devant être construites avec cet article ; on devra dire par exemple : les turbines de La Bourrasque, ou j’embarque sur le Suffren. »

 

louest-eclair-rennes-17-aout-1934-numc3a

 

Concernant la marine de guerre, le débat prit ainsi définitivement fin : l’article précédent le nom d’un navire devait s’accorder avec lui, suivant les règles élémentaires de la grammaire française. Le problème resta toutefois entier pour la marine marchande, sur laquelle le ministre n’avait pas autorité.

 

Avec le temps, les marins du commerce conservèrent leur habitude de privilégier l’accord masculin. Peut-être pour affirmer leur particularité vis à vis de la marine militaire ? Et lors du lancement du grand paquebot chanté par Michel Sardou, vingt-cinq années plus tard, tout le monde s’accorda à dire que "le" France était la nouvelle fierté du pays. L'usage avait fait oublier la règle !

 

Aujourd’hui, la question du genre des navires parait de moins en moins controversée tant l’usage semble définitivement favoriser, pour la marine de commerce, la masculinisation systématique des paquebots et autres bateaux, et, pour la marine militaire, l’accord entre l’article et le nom du bâtiment de guerre. J'en veux pour preuve que les frégates (type de navire féminin) françaises modernes sont bien nommées LE Forbin ou LE Chevalier Paul...

 

J'ai pu constater toutefois que cette erreur apparue il y a plus d'un siècle est toujours très répandue, et que l'immense majorité des joueurs francophones, ainsi que Wargaming, écrivent et disent le Normandie ou le France, au mépris de la tradition et de la règle dans notre marine. Je me suis par conséquent permis d'écrire ce billet, qui je l'espère a sa place dans ce forum, et qui intéressera peut être quelques personnes, qui changeront ainsi leur manière de nommer les futurs BB français.

 

Merci à ceux qui ont eu le courage de tout lire :)

  • Cool 12

Share this post


Link to post
Share on other sites
[KHIF]
Players
1,728 posts
3,523 battles

Intéressant et étayé, j'aurais juste un topic comme ça dans la section Hors Sujet plutôt :Smile_great:

Share this post


Link to post
Share on other sites
[IOWA]
Players
2,125 posts
3,747 battles

Très intéressant (bon je le relirais quand je serais réveillé) , comme a dit @Akikaze94 il aurait fallu le mettre dans la section hors sujet mais ce n'est qu'un petit détail :Smile_Default:.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[OCG-R]
Players
2,305 posts
11,881 battles
7 minutes ago, Akikaze94 said:

Intéressant et étayé, j'aurais juste un topic comme ça dans la section Hors Sujet plutôt :Smile_great:

on peut pas lui blamer ca, et ca reste quand même en rapport avec les navires ingame :Smile_Default:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Beta Tester
2,387 posts
7,585 battles

C est sympa mais en hors sujet oui. 

Car bon... Pour le commun des joueurs.. Vala quoi, ca nous passe malheureusement au dessus sans être méchant.

 

S ils voulaient que personne ne se trompe, il aurait fallu se remuer plus tôt.

 

Là c est un peu comme si je sortais un article qui prouvait qu il fallait dire LE tour eiffel ou lieu de la, ca va changer les habitudes de personnes.

 

 

Mais pour l historicité et l anecdote c est sympa de le savoir

Share this post


Link to post
Share on other sites
[SPAM-]
Players
11,150 posts
7,604 battles

Superbe article qui a sa place toute trouvé dans le HS.

 

Merci indécis. :cap_win:

Share this post


Link to post
Share on other sites
[CHATS]
Community Contributor
6,392 posts
10,826 battles

Superbe article, bien écrit, documenté et argumenté .... et au contraire de mes VDD je pense qu'il a tout a fait sa place ici :cap_like:

 

En effet nous sommes en pleine actualité du jeu avec l'introduction prochaine des BB Fr !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Players
502 posts
12,103 battles

Tu m'as convaincu, je vais (essayer de) dire désormais La France et La Normandie. Après tout je dis déjà La Galissonière. :Smile-_tongue:

Share this post


Link to post
Share on other sites
[SPAM-]
[SPAM-]
Players
299 posts
9,888 battles

Super très bien écrit :cap_like:.Par contre du coup on dis le (navire) Lyon ou la (ville) Lyon ? ^^ 

Share this post


Link to post
Share on other sites
[CHATS]
Community Contributor
6,392 posts
10,826 battles
Il y a 21 minutes, redspirit69 a dit :

Super très bien écrit :cap_like:.Par contre du coup on dis le (navire) Lyon ou la (ville) Lyon ? ^^ 

Si on suit le Décret :

Citation

« Premièrement : L’article devra toujours être employé lorsqu’on citera le nom d’un navire de guerre sans le faire précéder de celui de sa catégorie, exemple : la Provence, la Jeanne-d’Arc, le Vauban, la Psyché. Exception de cette règle ne sera tolérée que dans le style télégraphique.

on devrait dire La Lyon (mais est ce que Lyon est féminin ?) et le Cuirassé Lyon ... sinon Lyon sans article en style Télégraphique.

 

Nos voisin d'Outre Manche et d'Outre Rhin on simplifié la chose, tout navire  est une Dame... on parle donc d'eux au féminin dans tous les cas. Je ne sais pas ce qu'il en est pour nos cousins du pays du Soleil Levant ou de nos amis d'au delà des Alpes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
[SPAM-]
[SPAM-]
Players
299 posts
9,888 battles

En fait pour les villes les féminins et masculins se disent il me semble c'est donc la toute la difficulté ,sinon le japon féminise aussi tout ses navires .

Share this post


Link to post
Share on other sites
[CHATS]
WoWs Wiki Team, Privateer
12,254 posts
8,349 battles

Tout ça pour un article... Faudrait juste vous mettre d'accord si on respect la langue française ou la marine...

  • Cool 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Beta Tester
5,233 posts
2,939 battles
40 minutes ago, redspirit69 said:

sinon le japon féminise aussi tout ses navires

 

Comme à peu près tous les pays sauf nous. Mis à part quelques très rares exceptions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[CHATS]
Community Contributor
6,392 posts
10,826 battles
Il y a 34 minutes, Webley_Mark a dit :

Tout ça pour un article... Faudrait juste vous mettre d'accord si on respect la langue française ou la marine...

Marchande ou Militaire ?

  • Funny 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
[SPAM-]
Players
11,150 posts
7,604 battles
2 hours ago, didierBISMARK said:

+1. article interressant et pas inutile, bien plus a sa place que bon nombre de "contributions " de rageux....

 

merci

 

Ceci est un message caché qui ne dit pas son vrai nom.

 

On se calme, sinon ça va "rager".  :Smile_trollface:

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
[UFR]
Alpha Tester
810 posts
4,157 battles
1 hour ago, Webley_Mark said:

Tout ça pour un article... Faudrait juste vous mettre d'accord si on respect la langue française ou la marine...

Justement, les deux concordent... L'article s'accorde avec le nom, c'est une règle élémentaire de la langue française...

Share this post


Link to post
Share on other sites
[-KWX-]
Players
883 posts
7,349 battles

Un petit pavé très intéressant a lire et avec plein d'infos et de sources.

Même si j'ai une peut l'impression de voir un débats du style "le" ou "la" M16, M4 ou Ak...

 

Perso je crois que malgré ton article, je garderai ma mauvaise habitude d'en faire qu'a ma tête en disant le France (car c'est un cuirassé) tout en disant la galissionière (pars que... F.U. la logique je suis un couillon)

En fait, personnellement je met l'article qui je trouve sonne le mieux devant, mais c'est totalement stupide et personnel j'en est bien conscience ^^' 

 

Mais l'idée de l'article et même l'article en lui même sont une très bonne chose, je me coucherais un peut moins bête se soir :3

Share this post


Link to post
Share on other sites
[CHATS]
Community Contributor
6,392 posts
10,826 battles
Il y a 28 minutes, SyberriaVI a dit :

.../...

 

Perso je crois que malgré ton article, je garderai ma mauvaise habitude d'en faire qu'a ma tête en disant le France (car c'est un cuirassé) tout en disant la galissionière (pars que... F.U. la logique je suis un couillon)

En fait, personnellement je met l'article qui je trouve sonne le mieux devant, mais c'est totalement stupide et personnel j'en est bien conscience ^^' 

 

.../...

 

Nope ... tu fait bien

 

Car le croiseur "La Galissonière c'est à cause de cet homme

220px-La_Galissoni%C3%A8re-French_school

Rolland Michel Barrin Comte de La Galissonière

 

Donc tu peux pas amputer l'article vu qu'il fait partie du nom.... par contre on peut parler (en mal) du le La Galissonière vu que c'est un croiseur :Smile_coin:

Share this post


Link to post
Share on other sites
[CHATS]
WoWs Wiki Team, Privateer
12,254 posts
8,349 battles
Il y a 3 heures, Indecis a dit :

L'article s'accorde avec le nom, c'est une règle élémentaire de la langue française...

 

Sauf que le nom c'est le navire pour le coup.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[UFR]
Alpha Tester
810 posts
4,157 battles

Exactement, donc quand le nom du navire est féminin (exemple : France), l'article placé devant lui l'est également, et on dit très logiquement la France :Smile_Default:

 

En ce qui concerne La Galissonière, il s'agissait d'un homme, l'article placé devant ce nom sera donc masculin : le La Galissonière. Plus récemment, la Marine française avait une frégate La Fayette dans ses listes. Tous les documents officiels précisent qu'il s'agissait du La Fayette et le nommait le La Fayette.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[UFR]
Alpha Tester
810 posts
4,157 battles

extrait-du-journal-lillustration-1935-dc

 

L'image est extraite du journal L’Illustration dédié au paquebot Normandie, paru en 1935. Elle me fait sourire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[CHATS]
WoWs Wiki Team, Privateer
12,254 posts
8,349 battles
Il y a 23 heures, Indecis a dit :

Exactement, donc quand le nom du navire est féminin (exemple : France), l'article placé devant lui l'est également, et on dit très logiquement la France :Smile_Default:

 

Tu dis la navire toi ? Ou du genre à dire l'air conne ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×