Jump to content
Sign in to follow this  
You need to play a total of 1 battles to post in this section.
Kaz3shini

Retex Croiseurs Allemands

50 comments in this topic

Recommended Posts

[ECCHI]
Players
28 posts
7,672 battles

 

Les Croiseurs Allemands

 

 

 

 

 

 

Bonjour,bonsoir (bonne nuit?) a toutes et a tous,

 

J'ouvre ce topic pour faire un petit retex (retour d'expérience :P) sur la ligne des croiseurs allemands qui mérite d'être un peu plus démocratiser et démystifier à mon sens. Je tiens à préciser que je débuterais ce retex à partir du tiers 5 Königsberg car les tiers 1 à 4 manquent d’intérêt et passe assez vite à mon sens,après si on me le demande je ferais un aparté sur le Karlsruhe qui est souvent considéré comme très mauvais.

 

Avant de rentrer dans le vif du sujet je tiens à préciser que je ne détient pas la vérité universelle et que je ne me considère pas comme un pro du sujet ou du jeu de manière général. Ce retex est basé sur mon expérience personnelle du jeu et des croiseurs allemands, il y a sans doute d'autres manières de les jouer et de les équiper donc éviter de vous offusquez si vous voyez des choses différentes de vos set up cela reste mon point de vue.

 

Je tiens également à préciser que les points exposés sont tous en comparaison des navires réguliers (les preniums et navires récompense sont hors comparaison) du même tiers des nations présentes et dans leur configuration full sans capitaine et sans modules d'amélioration,camouflage ou pavillons.

 

 

Voilà après ce petit aparté pénible mais que je pense nécessaire entrant dans le vif du sujet.

 

 

Tiers 5 le Königsberg

 

Premier navire auquel je vais m'intéresser le croiseur léger tiers 5 Königsberg, armé de trois tourelles tri tubes de 150mm (une à l'avant et deux à l'arrière) sachant que les deux tourelles arrières sont montées en quinconce ce qui permet de les faire tournée a 360° avec une portée max de 16.5Km et de deux lances torpilles triples de chaque côté, il présente une très bonne entré en matière des croiseurs allemands qui ce jouent essentiellement sur leur artillerie à cadence rapide, leur portée et le potentiel colossal de leur AP et du maniabilité assez impressionnante et le meilleur dispositif hydroacoustique à l'heure actuelle du jeu en contrepartie vous souffrirez d'un camouflage moyen et d'une très grande fragilité (vous prendrez des citadelles de face par les cuirassés),d'une AA présente mais pas encore très efficace et d'une taille très imposante pour un navire de cette classe. Pour résumer, une bonne entrée en matière pour les croiseurs suivant.

 

Points positifs :

 

-Portée de 16.5Km

-AP dévastatrice si bien employé (pas rare de mettre du 6K sur des BB broadside)

-Maniabilité

-Une très bonne capacité de riposte en cas de fuite grâce au deux tourelles arrière

-Cadence de tir (une bordée toute les 7.5s)

-Possibilité de faire tournée vos tourelles arrières à 360°

-L'hydroacoustique

-Le chasseur embarqué

 

Points moyens :

 

-L'armement AA (présent mais pas décisif en cas d'attaque de CV)

-Les torpilles qui sont uniquement défensives ou à utilisées en dernier recours (6Km de portée, 64Kts de vitesse pour 13.7K de dégâts max potentiel)

-La dissimulation (12.4Km par la mer et 6.4Km par les airs)

 

Points négatifs :

 

-Les points de structures

-La HE (plus basse chance d'incendie de tous les croiseurs tiers 5 avec 8%)

-Le blindage

-L'agencement des tourelles qui vous force a montrer votre broadside

-La vitesse (32.5Kts)

-La taille du navire

 

 

Tiers 6 le Nürnberg

 

Intéressons-nous maintenant au tiers 6 de la branche mais second navire de ce retex le Nürnberg. Souvent vu comme un bête upgrade du Königsberg en T6 avec quelques améliorations en plus il est pourtant assez différent de son ainé grâce à certaines particularités qu'il faut savoir apprécié, en premier lieu on peut remarquer l'apparition d'un chasseur embarqué qui vous permettra une lutte plus efficace contre les attaques aériennes, la possibilité de remplacer l'hydroacoustique par un tir AA défensif ou encore une meilleure cadence. La seconde chose qui marque par rapport au navire précédent est l'abondant de l'architecture en quinconce pour revenir à une disposition plus classique des tourelles c'est à dire toute sur une même ligne, bien que l'on conserve l'architecture une à l'avant et deux à l'arrière. Niveau armement on garde les mêmes canons de 150mm et les mêmes tubes lances torpilles triples qui vont de paire sur chaque bord du navire. Il est à précisé qu'il est possible de retirer un tube lance torpilles de chaque côté afin de renforcer (encore) l'armement AA en optant pour la coque C du navire. En résumé on retrouve pour la seconde fois un croiseur léger basé sur le précédant mais en gommant un de ses défauts majeurs, l'armement AA. Pour le reste on garde le même et on améliore l'AA et la cadence ce qui en fait un excellent navire de soutient et d'escorte pour les BB.

 

Points positifs :

 

-La portée toujours de 16.5Km

-L'AP toujours aussi dévastatrice si bien utilisée

-L'apparition d'un chasseur embarqué et du tir AA défensif

-La cadence (une bordée toute les 6s)

-L'armement AA (qui vous défend enfin efficacement avec la possibilité de le renforcer si l'envie ou nécessiter)

-L'hydroacoustique

-La maniabilité (même si un peu en deçà de celle du Königsberg)

-La capacité de riposte en cas de fuite similaire au navire précédent

 

Points moyens :

 

-Les torpilles qui restent les mêmes

-La dissimulation qui reste la même à peu de chose près

 

Points négatifs :

 

-Les points de structure toujours en deçà de ses pairs des autres nations

-Le blindage toujours aussi cartonneux

-La HE toujours aussi faible

-L'impression pour certains de rejouer le même navire

-La vitesse (32Kts max)

-La taille du navire

 

 

Tiers 7 le Yorck

 

Bon nous y voilà le fameux tiers 7 croiseur allemand, le sujet qui fâche, l’hérétique de la branche, le pire navire de la branche avec le Karlsruhe, etc... Bon c'est vrai que ce soit à jouer ou à affronter ce navire fait souvent rire ou pleurer au choix et à transformer plus d'un capitaine noble et patient en corsaire salé et vindicatif (moi y compris :hiding: ) , mais quand on reste objectif un minimum ce navire présente certains points positifs, voyons ça ensemble. Tout d'abord on passe enfin sur un croiseur lourd cela implique des canons plus gros mais en contrepartie un temps de rechargement plus lent, un blindage meilleur (en théorie), une portée amélioré et un armement AA plus conséquent. Donc premier point positif de notre navire l'apparition de tourelles double de 210mm (second plus gros calibre des croiseurs derrière le Moskva), elles apportent une plus value sur vos dégâts et la menace que vous représenter, elles apportent également une meilleure pénétration grâce à l'augmentation du calibre et des chances d'incendies plus fortes sur les obus HE, leur montage symétrique deux avant et deux arrière permet enfin un équilibrage du potentiel offensif et défensif du navire qui pourra enfin traquer ou fuir avec la même puissance.

Second point positif l'amélioration de blindage théorique, c'est la que le Yorck montre son mauvais côté, son blindage est à peine plus épais que celui du navire précédent ce qui ne permet pas de contrecarré efficacement l'augmentation substantielle du calibre des canons des cuirassés qui représente pour le Yorck la principale menace à éviter. Troisième point l'armement AA amélioré, en soit le Yorck progresse par rapport au Nürnberg mais dans les faits l'amélioration est faible voire quasi imperceptible surtout si vous aviez opté pour la coque AA du Nürnberg donc au final pas vraiment un point fort ni un point faible. Pour résumé le seul réel intérêt du Yorck est son artillerie mais là encore le Yorck déçoit la vitesse de l'obus et surtout sa courbe rende l'utilisation de l'AP du navire pour tant si dévastatrice très difficile voir impossible à longue distance, on ce retrouve à spammer de la HE en espérant mettre des feux et on réduit l'utilisation d'AP aux distances courtes (moins de 10Km) afin de ne pas souffrir de la courbe de type mortier de l'obus. C'est à cause de tous ces défauts que le Yorck est considéré comme mauvais et comme le pire croiseur allemand du jeu, il est aussi parfois surnommé l'hérétique car c'est le seul croiseur allemand qui ce joue plus à la HE que à l'AP mais au final il n'est pas si mauvais si en garde ses distances que l'on profite de sa maniabilité et de ses chances d'incendies plus élevé que les navires précédent. Au final c'est un mal nécessaire pour atteindre les croiseurs allemands de haut tiers.

 

Point positifs :

 

-Les cannons de 210mm

-L'agencement des tourelles

-La portée de 17.5Km au tiers 7

-La maniabilité

-L'hydroacoustique

 

Points moyens :

 

-L'armement AA

-Le chasseur et le tir AA défensif (standard sur tout les croiseurs de ce tiers)

-La HE qui est au même niveau que la soviétique de 152mm du Shchors en termes de potentiel d'incendie

-L'AP utilisable efficacement seulement en dessous de 10Km

-La dissimulation (13.4Km par mer et 7.4Km par air)

-Les torpilles

 

Points faibles :

 

-Les points de structures

-Le blindage

-Le potentiel gâché des canons de 210mm en AP

-La vitesse (32Kts)

 

 

Tiers 8 l'Admiral Hipper

 

Sans doute une libération pour beaucoup et un véritable coup de cœur pour ma part le Hipper (ou Hipster pour certains :trollface:) est le croiseur tiers 8 allemand, représentant parfait des hauts tiers de la ligne ce croiseur lourd est doté de quatre tourelles double de 203mm, certes on perd en calibre par rapport au Yorck avec ses 210mm mais la balistique générale des canons est largement meilleure. On retrouve en effet sur ce navire ce qui fait la force des croiseurs germaniques c'est à dire une AP dévastatrice, une excellente portée de 17.7Km et une cadence de tir plus élevé que ses pairs utilisant du 203mm avec une salve toute les 13s. La vitesse de rotation des tourelles est aussi à noté dans les bons points avec 22.5s pour 180°, ce croiseur est également armé de deux tubes triples lance torpilles qui embarque toujours les mêmes torpilles.  Dans les autres points forts à noter on retrouve un très bon armement AA et une maniabilité toujours au rendez vous, la dissimulation reste toujours au rendez vous même si pas dans les meilleures non plus. Niveau points en retrait on retrouve le blindage malgré un léger angle sur la partie centrale pour protéger la partie moteur et des modules tel le moteur assez fragiles, les citadelles sont aussi assez chatouilleuses ainsi qu'un nombre de canons en retrait par rapport à tous ses pairs avec seulement huit. Au final on retrouve un croiseur très efficace et assez polyvalent si on prend le temps de l'appréhender correctement et que l'on exploite au mieux ses avantages.

 

Points forts :

 

-L'AP!!! (possibilité de mettre du 10k sur du flanc de BB, qui à dit OP?)

-L'armement AA vraiment efficace

-La portée de 17.7Km

-La maniabilité

-La meilleure cadence en 203mm avec 13s pour une salve

-Le positionnement symétrique des tourelles

-L'hydroacoustique

-Les points de structure (43k)

 

Point moyens :

 

-Le chasseur et le tir AA défensif (standard à ce tiers)

-La dissimulation (13.8Km par mer et 9Km par air)

-Les torpilles

 

Points faibles :

 

-La HE vraiment faible

-Le blindage (malgré l'angle sur la partie centrale)

-La vitesse 32Kts

 

 

Tiers 9 le Roon

 

On arrive à l'avant dernière marche avec le Roon, croiseur lourd reprenant l'architecture des croiseurs léger Königsberg et Nürnberg de la branche mais avec un armement de 203mm à la place des 150mm, pour ma part cela représente une régression par rapport aux croiseurs Hipper et Yorck avec leur architecture deux avant deux arrière pour les tourelles malgré l'ajout d'un canon par tourelle qui ajoute en soit un canon par rapport au Hipper. Donc pour revenir aux points positifs on retrouve des classiques de la ligne avec une AP toujours aussi dévastatrice, la portée de 17.7Km, des secondaires efficaces pour un croiseur une cadence de tir encore amélioré et une maniabilité très correcte pour un croiseur de cette taille. Pour les points en négatif en retrouve un armement AA en retrait par rapport au tiers précédent même si il reste correct, une fragilité sur toute la partie arrière du navire qui vous fait prendre des citadelles assez facilement, des tourelles vraiment fragile, la dissimulation qui devient vraiment limite et la perte d'un tube lance torpilles de chaque côté malgré que le restant soit un quadruple à la place de triple, cette perte à pour effet de ne pas forcement vous assurez la destruction de l'adversaire en cas d'engagement courte portée surtout si celui ci est un cuirassé. En résumé un navire intermédiaire entre deux navires vraiment excellent à mon sens et qui en soit est vite oubliable un fois le Hindenburg acquis.

 

Points forts :

 

-L'AP (oui encore)

-Les secondaires (vraiment efficace pour un croiseur)

-La portée (17.7Km)

-La cadence de tir (une bordée toute les 10s)

-La maniabilité

-Les points de structure (meilleur de sa catégorie avec 49.5k)

-L'hydroacoustique

-La bonne capacité de riposte grâce aux deux tourelles arrière

-La possibilité d'embarqué un avion de reconnaissance

-Les points de structure

 

Points moyens :

 

-L'armement AA (efficace mais en retrait par rapport au Hipper et Hindenburg)

-Le chasseur embarqué

 

Points négatifs :

 

-Les torpilles

-Le blindage (surtout la partie arrière)

-La fragilité des tourelles

-L'agencement des tourelles

-La dissimulation (vraiment limite sans amélioration)

 

 

Tiers 10 l'Hindenburg

 

Nous y voilà la fin de la ligne, la pièce maitresse de l'arbre croiseur allemand, la Deutsche Qualität :trollface: le croiseur lourd Hindenburg, alors qu'est ce qu'il donne ce croiseur allemand tiers 10 bien ou pas? Je vais essayer de répondre à vos questions. Alors qu'est qu'il a de bien ce croiseur? En premier lieu l'AP encore et toujours, après en retrouve un armement AA vraiment efficace, une portée de 17.8Km, un dispositif d'artillerie symétrique de deux tourelles à affuts triple à l'avant et l'arrière, deux tubes lance torpilles quadruple de chaque côté, une maniabilité très correcte, un blindage vraiment efficace pour un navire de cette ligne et des points de structure les plus élevé après le Moskva. Question points faibles parce oui il en faut sinon certains pourraient crier à l'OP ce qui ne me dérangerais pas :trollface:, on retrouve la dissimulation, la vitesse et l'armement secondaire en retrait par rapport au Roon. Au final on ce retrouve avec un navire de fin de ligne qui pousse les principaux points forts et points faibles de la ligne au maximum en ce concentrant sur les points forts, à mon sens il représente plus un cuirassé à cadence rapide de part sa portée et son AP en sacrifiant la survivabilité générale, de mon point de vue il est également une très bonne alternative au Moskva si vous ne redouter pas la perte d'un peu de portée,de points de structure, de calibre sur vos tourelles principales et la perte du radar pour posséder une meilleure maniabilité, une meilleure dissimulation, une cadence de tir légèrement meilleure, une tourelle supplémentaire et le gain de torpilles.

 

Points forts :

 

-L'AP (j'ai déjà mis une bordée à 18k sur un Iowa et une à 13k sur un Yamato)

-Les points de structure (51 900)

-L'armement AA

-La maniabilité

-L'hydroacoustique

-La cadence de tir (une bordée toute les 10s)

-La portée (17.8Km)

-La possibilité d'embarquer un avion de reconnaissance

-Les quatre tourelles (seul le Zao fait de même pour le moment)

 

Points moyens :

 

-Les torpilles (oui j'ai dit plus haut que c'est un point positif mais le fait qu'elles soient les mêmes depuis le T5 les rendent moyennes au T10)

-Le chasseur embarqué

-L'armement secondaire moins bon que le celui du T9

 

Points faibles :

 

-La dissimulation

-La taille du navire

-Le blindage

-La HE

-Les tourelles assez fragiles

-La vitesse (max 31.5Kts)

 

 

Au final cette ligne est à conseillé aux joueurs expérimentés et qui recherchent de une ligne de croiseurs qui ce joue en seconde ligne, l'AP, la portée et l'armement AA on font de très bon navires de support pour les cuirassés ainsi que de très bons tueurs de croiseurs à longue distance grâce à des dégâts par citadelle très élevé avec 5.9k par citadelle. Ils restent une ligne compliqué à placer et à exploiter de ce fait je ne la conseille pas aux débutants même si vous êtes libre de vos choix. En conclusion je vous mettrais les compétences (pour un capitaine 15 points) que j'utilise personnellement sur ces croiseurs afin donner en ordre d'idée.

 

 

Les compétences de capitaine :

 

http://shipcomrade.com/captcalc/0110001000100000000011000000100119 ou http://shipcomrade.com/captcalc/0110001000000010000001100000100119

 

 

 

 

NB: Toutes les statistiques évoquées sont celles des navires dites dans leur configuration "full" et sur le patch 5.9 donc amenées à peut être changer si vous jouer sur une mise à jour ultérieure à celle-ci.

 

 

Voilà c'est tout pour moi si vous avez des questions je surveillerais le post et j'essayerais de vous répondre dans la mesure de ma connaissance du jeu et de mon expérience. Je vous merci de m'avoir lu et aux postes de combat matelots de la Kriegsmarine! :P

 

 

Edited by Kaz3shini
  • Cool 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
[CHATS]
WoWs Wiki Team, Privateer
12,254 posts
8,427 battles

Le même sujet posté deux fois dans deux topics différents.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[ECCHI]
Players
28 posts
7,672 battles

Ok si je l'ai posté deux fois faut supprimé l'autre c'est celui là le bon et je m'excuse pour le doublon

Share this post


Link to post
Share on other sites
[SFYTA]
Players
4 posts
5,084 battles

Franchement chapeau bas, je m'incline moi qui prenait les croiseurs allemands inintérrésants tu viens de me prouver le contraire mais je vais quand meme suivre ton conseil et les jouer quand je serai plus expérimenté !!! En tout cas mes félicitations et j'ai hate un Retex sur les BB allemands que je suis sur tu vas rusher !!!

 

Continue comme ça !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
[SPAM-]
Players
252 posts
10,268 battles

Salut,

 

merci pour ce retex !

Moi qui suit en plein doute entre monter russe ou allemand.

 

Par, ayant le Konigsberg, il a bien un chasseur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[UTW]
Weekend Tester, In AlfaTesters
8,562 posts
7,014 battles

Le Yorck est clairement prévu pour être joué full HE sauf à très courte portée.

 

Le Hipper est juste un des meilleurs croiseurs tier 8 sans aucun doute possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[SPAM-]
Players
252 posts
10,268 battles

Le Hipper, meilleur que l'Atago ?

(c'est bien une question, car j'avais cru lire sur le fofo qu'il y avait consensus pour dire que l'Atago était le meilleur... une sorte de petit Zao)

Edited by Don_hursiton

Share this post


Link to post
Share on other sites
[HFR]
Players
1,011 posts
5,078 battles

Merci pour ces retours! 

Pour le moment j'en suis encore au Königsberg et j'adore jouer ce bateau. J'ai hâte de tâter les suivants!

Share this post


Link to post
Share on other sites
[UTW]
Weekend Tester, In AlfaTesters
8,562 posts
7,014 battles

Le Hipper, meilleur que l'Atago ?

(c'est bien une question, car j'avais cru lire sur le fofo qu'il y avait consensus pour dire que l'Atago était le meilleur... une sorte de petit Zao)

 

D'où le "un des meilleurs."

 

Le Hipper serait meilleur que l'Atago si il avait aussi une régen. Il a une excellente portée, fait super méga bobo en AP (on cita des croiseurs à max range sans problème), une stronk AA et de très bonnes torpilles défensives. Par contre il encaisse moins, est moins discret et moins maniable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[ECCHI]
Players
28 posts
7,672 battles

J'ai bien marqué que je comparais au croiseurs réguliers de même tiers donc oui le Hipper est pour moi le meilleur en régulier mais après l'Atago reste au dessus niveau polyvalence, par contre un Atago souffrira beaucoup plus face aux CV et le Yorck est fait pour jouer en HE à longue portée pas courte il prend trop cher à courte portée

Edited by Kaz3shini

Share this post


Link to post
Share on other sites
Players
4,544 posts
8,347 battles

Juste un point qui est un point fort de la ligne à mes yeux mais n'est pas signalé : la rotation des tourelles. Elle est excellente et permet de continuer à pointer un cible se déplaçant en sens inverse même en évoluant gouvernail en buté. Il est donc possible de manœuvrer sans restriction tout en faisant feu ce qui est appréciable (oui Myoko, ça toi que je regarde là bas au fond près du radiateur ! Non ne tourne pas la tête ça prend trop de temps !).

 

En tut cas bravo pour ce très bon guide :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
[ECCHI]
Players
28 posts
7,672 battles

Oui effectivement je le souligne que sur le Hipper après elle reste inchangé jusqu'à l'Hinden, après la rotation des tourelles je la vois très peu perso j'engage beaucoup à longue distance vu que mon Hinden est upgrade portée (20.7Km) donc la rotation est appréciable mais pas tellement ressentit. Par contre quand j'affronte des DD oui là je le remarque, on va dire que ça compense le fait que parfois tu mets 12 obus HE à un DD de flanc et tu lui mets 2.8k en dammages :sceptic:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
[OCG-R]
Players
1,132 posts
9,576 battles

 

Bonjour,

 

Bravo, très intéressant retex

 

Concernant le T5 Konigsberg

Il pourrait être 

 

 de préciser que, compte tenu de la 

délicatesse du blindage du ship et de l'agencement des 2 tourelles 

arrières, le Konig a justement été conçu pour combattre en montrant les 

fesses. Il me semble que c'est ainsi qu'il faudrait conseiller de 

l'utiliser : en s'éloignant de l'adversaire ou tout du moins en restant 

à longue portée et à maintenir la pression en présentant uniquement la 

poupe (le blindage y est le plus renforcé, il faut justement s'en servir).

Plus personnellement, je me suis amusé à le jouer de manière agressive 

surtout lorsqu'il y avait des DDs. Avec une portée d'hydroacoustique 

très efficiente + le bon gouvernail qui tourne + ta cadence de tir + tes 

tirs relativement plats = y'a moyen d'enfiler les DDs.

En solo, tu meurs très vite. En soutien d'un BB, le Konigsberg est bien 

efficace. En meute de CA coordonnés il peut faire des ravages.

De mémoire, obtenir ce ship avait été la récompense-plaisir après s'être 

farci la branche jusqu'au fastidieux T4.

 

Le Nurnberg : c'est un Konigsberg en un peu plus dopé  : blindage 

légèrement amélioré, une meilleur cadence de tir. Comme tu le dis, et je 

te rejoins là, il se joue quasi pareil que le Konigsberg .

Mais il manque à mon avis un point fort pour lui tout comme pour le 

Konigsberg : c'est que ces 2 navires vont nous apprendre l'importance de 

devoir s'angler (pour la suite de cette branche et pour le jeu en 

général s'agissant notamment des nouveaux joueurs ayant décidé de 

commencer par la branche des CA allemands).

 

Le Yorck :

Ce navire vit, navigue et respire HE. Ces derniers sont les plus 

bourrins de la KM il me semble. Il faut en abuser, car les AP, quand tu 

les tires (rarement sauf en accidentel et rarissime CAC avec ce ship / 

ou si ton adversaire pas trop loin présente son flanc) ils sont 

LOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNNNNNNGGGGGGGGGSSSSSSSSSSSSS à retomber......

C'est un ship qui ne peut pas rusher seul car il n'est pas conçu pour 

ça. Il doit être accompagné, et se jouer, je pense, un peu comme les 

poissons parasites se collant à la grosse baleine d'à-côté (un BB). Un 

peu comme son homologue de même tier russe, je le vois en 2è ligne.

En tout cas, le Yorck me semble le CA allemand implémenté dans le tier7 

pour forcer les éventuels joueurs "solo" à désormais jouer "en équipe" 

(et tant mieux pour l'esprit et le gameplay des parties).

 

Le Hipper :

J'en suis amoureux, difficile de tenter d'être objectif.

Néanmoins, les tiers précédent auront servis à devoir s'angler tel un 

reflex. Le jouer en montrant uniquement la proue est bien efficace.

Les torpilles, de part leur positionnement et l'angle selon lequel elles 

peuvent être tirées, mériteraient qu'elles soient plutôt dans les points 

forts et non parmi les "moyens" à mon avis. Grace à ça, en situation de 

corps-à-corps, les torpilles sont monstrueusement efficaces si bien 

utilisées.

En tout cas, oui, c'est un vrai plaisir que d'en prendre la barre.

 

Roon et Hindenburg : 'connais pas encore

 

A mon avis : si on veux jouer AP et apprendre à bien s'angler, c'est la 

bonne branche. En tout cas, pour s'amuser, ces tiers avoinent bien et on 

peut passer du bon temps, là est le principal.

 

 

Encore bravo pour ton précieux guide.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
[ECCHI]
Players
28 posts
7,672 battles

Pour revenir sur le Königsberg et le Nürnberg oui ils ont plus efficace en fuyant ce que j'ai noté par capacité de riposte grâce aux tourelles arrières, pour ce qui est de mettre de l'angle je trouve pas ça forcement efficace que ce soit par l'avant ou l'arrière les deux navires prennent des citadelles par les BB donc je préfère les jouer de loin le plus possible, après pour la chasse aux DD à l'hydro je ne l'ai pratiqué qu'au tiers 5 car j'ai joué le T5 et T6 avant les multiples changement sur le CV donc l'AA primé sur l'hydro.

Pour le Hipper oui là tu peux facilement mettre de l'angle avec ton navire car il est très efficace avec l'architecture particulière du blindage des croiseurs allemands haut tiers, après pour en revenir aux torpilles je les ai mis dans points moyens car elles sont certes dévastatrices au CàC et en défense mais personnellement j'utilise mes croiseurs allemands à longue distance et à l'AP de plus je les compare surtout à ce qui existe à ce tiers en termes de stats bruts des torpilles et non par rapport à leur placement. Le fait qu'elles soient mieux que les torpilles soviétiques mais moins bonnes que les japonaises cela les rend moyenne de mon point de vue.

Après comme je l'ai déjà dit ce retex est basée sur mon expérience de ces croiseurs et ma façon de jouer, il existe sans doute d'autres façons de les exploiter et de prendre du fun avec tout en restant efficace pour la team.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Players
603 posts

Désolé,mais avec le yorck,je ne tire que à l'AP(bien les iowa qui ont mal),y a aussi ses torpilles que j'adore larguer contre les navires qui s'approchent trop près(j'aime tirer sur les BB surtout),par contre oui,le yorck à également des tourelles et un blindage fraile(je me souvient de la fois ou je me suis retrouvé avec 3 tourelles face à un BB qui me pilonnait sans cesse(faut que je retrouve le replays,j'ai tout de memes fais 8000 dégats avec 3 tourelles).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Players
3,001 posts
19,378 battles

Le Roon demande d'être malin dans son placement, parce que contrairement au tier 6, si l'ennemi vous voit essayer de mettre vos canons arrière en position de tir (et donc montrer un peu votre flanc), vous êtes mort ! Cela tient en partie au fait que en tier 5/6 on affronte encore beaucoup de croiseurs légers au calibre assez faible qui ne pénètre pas beaucoup les navires anglés, alors qu'au tier 9, le 203 ça fait des ravages si l'angle n'est pas suffisant...

 

Le Hipper est un vrai plaisir à jouer, beaucoup le trouve trop peu puissant, mais c'est parce qu'ils n'utilisent pas les munitions qu'il faut au bon moment, sa HE n'est pas dégueu même si elle n'arrive pas au niveau des autres 'pareil pour le Roon et l'Hindengurg, elles ont été buffées récemment tout comme l'ajout de la coque C du Nürnberg et de l'avion sur le pont du Königsberg)

La maniabilité, la vitesse des tourelles et des obus en font un navire très confortable à jouer et un adversaire redoutable qui peut changer de cible en un claquement de doigts si on ne fait pas gaffe à garder un oeil sur lui, tout le contraire de son prédécesseur, le Yorck.

 

Les torpilles ne progressent pas d'un tier à l'autre, c'est un fait, mais plutôt que de parler de défaut, je dirai juste que c'est un classique dont le l'utilisation ne change pas et que du coup, on n'est dépayé que lorsque qu'on prend la coque C du Nürnberg ou le Roon.  Leur portée est défensive, mais leur vitesse est assez bonne ainsi que l'arc de tir des lance-torpilles qui ne sont que des avantages.  Si vous prévoyez bien les manoeuvres de l'adversaire, il y a peu de chance qu'il puisse les éviter.  Par contre si vous rencontrez un navire équipé de l'hydro, là, attendez-vous à ce qu'il en évite la plupart.

Les torpilles ont beau être toujours les mêmes, elles sont fiables et c'est ce qui compte, de quoi avoir "Ce n'est qu'une égratignure" avec une quasi certitude en cas de mauvaise rencontre !

Share this post


Link to post
Share on other sites
[MATAF]
[MATAF]
Players
5,539 posts
14,897 battles

Ce qui me chagrine c'est l'adjectif "défensives" à propos des torpilles des croiseurs allemands ... pour moi (je l'ai déjà écrit sur les posts relatifs à ces croiseurs il y a longtemps), elles sont exactement le contraire, comme ces croiseurs d'ailleurs : d'excellents outils offensifs.

 

Leur angle très ouvert devant permet d'aller au corps à corps en constituant une menace énorme pour le navire en face, qui n'a plus guère de choix dès lors qu'on le charge : s'il tourne il se fera citadel à gogo, s'il ne tourne pas il se fera torp à bout touchant. Même un DD a intérêt à se méfier d'une telle situation (je dirais même "surtout un DD" si le croiseur allemand a, en plus, le petit drapeau qui va bien pour l'éperonnage ...).

 

Évidemment c'est un gameplay très risqué et qui peut vite très mal finir, et jouer ces croiseurs de manière très offensive ne signifie pas débouler pleine balle du milieu de l'océan, spotté à des kilomètres ! Par contre le plaisir de débouler de derrière une ile, et de charger et faire une frappe double en passant entre un BB et un CA ennemi, ça n'a pas de prix (surtout quand on survit au truc, ce qui est loin d'être impossible). Bien sûr, des citadelles de face on peut en prendre et on en prend ... mais bon, les croiseurs allemands ne sont pas plus mal lotis que les autres à ce niveau (c'est même le contraire amha).

  • Cool 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
[UTW]
Weekend Tester, In AlfaTesters
8,562 posts
7,014 battles

Le Roon est particulier à jouer. En Hipper je jouais agressif en me servant des îles pour me rapprocher et mettre des citadelles bien brutales dans les CA adverse.

 

En Roon je me sert des îles comme couvert, un peu comme un Atlanta, et je me place de manière à pouvoir tirer au moins avec juste les deux tourelles arrière. Je la joue à mort en plateforme fixe derrière un couvert, et j'utilise l'upgrade de portée pour tout canarder à distance. J'utilise aussi à fond sa dissimulation qui tombe à 11km avec CE et l'upgrade pour me rapprocher au maximum et tirer une salve d'AP dévastatrice sur les croiseurs ennemis. J'utilise au maximum les smoke alliés pour en rajouter dans le carnage, etc.

Par contre contrairement au Hipper que je jouais full AP, là je passe régulièrement en HE pour tirer sur les BB anglés. En tier 9/10 on peut pas se permettre de spam les AP si facilement.

Mon but en Roon en fait c'est d'optimiser l'usage des tourelles arrières par tous les moyens possibles et en prenant le moins de coups possibles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[CHATS]
[CHATS]
Players
1,756 posts
3,241 battles

Super compte rendu. Beau boulot.

 

Pour les torpilles du Konig, chez moi c'est 100% offensif. Par moment tu te retrouves à portée moyenne d'un BB ennemi qui charge. S'il n'est pas trop escorté, au lieu de fuir, je fonce dessus. La finesse du navire permet d'esquiver et de survivre à 3 salves facilement. En quelques secondes tu te retrouves à 5 km de lui en face à face et là, ... le BB ne le sait pas encore mais il est déjà mort. Un coup de gouvernail à gauche tu largues toutes tes torpilles de ce côté, un coup de gouvernail à droite et tu largues le reste. Et voilà un BB qui coule !!!

C'est un peu périlleux et surtout gonflé, mais quelle joie quand ca marche !!!!!

 

C'est faisable en Nurnberg mais autrement plus risqué car les BB en plus haut Tier commencent avoir des secondaires nettement plus efficaces. Du coup je n'ose pas tenter la manoeuvre.

Edited by Wawan25

Share this post


Link to post
Share on other sites
[ECCHI]
Players
28 posts
7,672 battles

Pour revenir aux torpilles oui elles sont puissantes au CàC avec les double tubes de chaque côté mais de mon point de vue c'est pas le bouleau des croiseurs allemands de torpiller les navires ennemi, à mon sens pour ces croiseurs dont l'artillerie en AP en général et la HE qui devient efficace pour les T9 et T10 représente le principal intérêt les torpilles sont plus une option défensive ou de dernier recours dans la plupart des cas. Après oui elles sont très efficaces pour les charges YOLO, les embuscades ou les punitions de mauvais placement mais je ne les joue pas pour ça même si je dois avouer que c'est assez fun.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Players
3,001 posts
19,378 battles

Non, mais ça peut sauver la mise dans certaines situations, mauvaise rencontre au détour d'une ile, ou duel entre quat'zyeux avec un cuirassé qui essaye de vous éviter en tournant un peu, et paf, l'angle de lancement des torpiles fait que vous n'avez même pas à présenter votre flanc pour balancer la sauce, j'ai eu un New York comme ça un jour ! :trollface:  Dans ce genre de duel, c'est celui qui attendra le bon moment qui gagnera que ce soit le cuirassé ou le croiseur, donc, faut pas spammer dès que c'est prêt à tirer, et apprendre à freiner et tourner à temps, mais à trop courte portée, c'est toujours impossible à éviter en général.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×