Jump to content
You need to play a total of 50 battles to post in this section.
Riche_heu_Lieux

Urgence écologie, que faire ?

185 comments in this topic

Recommended Posts

Players
329 posts
10,134 battles

Bonsoir à tous !

Dans ce topic je vous propose quelques pistes pour avant tout comprendre les enjeux climatiques et énergétiques auxquels il faudra faire face beaucoup trop prochainement.

 

 

 

// Introduction

 

Vous n'êtes pas sans savoir que l'Empire du Japon, pour alimenter son expansionnisme et répondre à la dégradations des relations notamment commerciales via embargo avec les occidentaux pendant les années 1930, décide de s'emparer des ressources vitales (pétrole, acier, caoutchouc) pour son économie (notamment les usines d'armement) par des moyens militaires. Même si les assauts des Japonais portèrent le front jusqu'aux portes de l'Australie en 1942, en face d'eux l'ennemi était beaucoup trop puissant. Et puis, l'attaque de Pearl Harbor a eu l'effet escompté inversé sur les USA en terme de démoralisation...

Ci-dessous une carte du front tirée de Wikipédia

Spoiler

Les joueurs de Hearts of Iron IV comprendront qu'en 1942 les japonais se sont mis bien niveau ressources

1024px-Second_world_war_asia_1937-1942_m

À partir de 1942, le vent a tourné et le Japon s'est même retrouvé bombardé par deux fois par l'arme atomique. Tout ça pour s'accaparer des ressources réclamées par un militarisme à outrance.

On peut tirer de cette histoire que n'importe quel État un tant soit peu organisé vers la guerre ne reculera devant rien pour mettre la main sur les ressources dont il estime avoir besoin.

 

Or, avec le changement climatique la raréfaction des ressources est sans conteste le challenger de ce XXIème siècle. Au vu des conflits passés mais aussi très contemporains comme la guerre d'Irak de 2003, il est évident qu'on se dirige à fond la caisse vers un monde pas rigolo avec plein de gens qui se tapent dessus avec tout ce qu'ils peuvent trouver.

 

Si comme moi vous n'avez pas envie de voir le monde tourner en une partie de FFA avec 8 milliards de très mauvais joueurs et un temps de jeu infini, le tout patché en direct par le meilleur du pire des développeurs de Wargaming : ce topic est fait pour vous !

 

 

 

// Les ressources

 

Il va me falloir commencer par enfoncer des portes ouvertes en rappelant que l'on habite sur une planète dont le diamètre a été déterminé il y a des milliards d'années et n'a pas bougé depuis. Il est donc idiot de croire que l'on pourra infiniment extraire autant de minerais, liquides ou gaz dont on a besoin alors même que la population ne cesse de croître.

 

Pour ce qui concerne le pétrole, mauvaise nouvelle on a déjà largement entamé les stocks et manifestement la production mondiale de pétrole sera maximum aux alentours des années 2030 (en atteste une étude du Shift Project présentée ici )

Heureusement pour vous, il existe des personnes qui expliquent bien mieux que moi ce problème et je vous recommande chaudement d'aller voir leurs travaux :

Le réveilleur : très abordable et franchement ludique :

 

Un peu plus technique, Matthieu Auzanneau : ex-journaliste, auteur du très salué livre "Or noir" et actuel directeur du Shift Project donne une interview dans le médium Greenletter Club :

Jean-Marc Jancovici, ingénieur-conseil sur les questions énergétiques et climatiques au micro de la plus que louable chaîne Youtube Thinkerview :

En plus de cette vidéo et de toutes ses conférences, Jean-Marc Jancovici possède sur son site de nombreux articles pour comprendre les deux problématiques énergie-climat.

Ci-dessous son article sur le pic pétrolier (un peu moins abordable que les vidéos précédentes) :

https://jancovici.com/transition-energetique/petrole/a-quand-le-pic-de-production-mondial-pour-le-petrole/

 

 

Les autres ressources sont tout aussi sujettes à un pic d'extraction, notamment le cuivre (qui va poser problème si on veut planter des millions d'éoliennes :cap_book:), le titane, le platine et tout un tas de bonnes choses vitales à tout ce qui est smartphone, Téléviseur 4K et autres cartes graphiques 2080 Ti.

Pour s'informer sur ces sujets-là, quelques vidéos toujours sur l'excellentissime chaîne Youtube Thinkerview vous éclaireront un petit peu :

 

 

 

 

// Le changement climatique

 

Je ne l'ai pas précisé mais il est évident que je simplifie à mort ces sujets d'une complexité phénoménale dans l'espoir d'être compris par le plus de monde possible.

Le changement climatique ne fait pas exception, étant donné la transversalité des domaines scientifiques que cela implique, vu qu'il s'agit -parmi tant d'autres aspects !- de faire des relevés de toute sorte sur la Terre entière, mais aussi de mener l'enquête sur le climat passé sur des millions d'années !

 

La première chose qu'il faut dire c'est que ce changement est réel ! J'en veux pour preuve ce graphique de la NASA (vous savez, cette agence qui a monté le complot Apollo et sponsorise les antennes 5G :Smile_trollface:)

image.thumb.png.61297eb9c95aff311676a7034be414b2.png

Lien : https://data.giss.nasa.gov/gistemp/graphs_v4/ (2ème lien déroulant)

 

On a gagné sur la température moyenne au sol 0,75°C plus ou moins 0,2°C depuis le début du XXème siècle, et cela ne va pas aller en s'arrangeant !

Là je suis sensé vous lister les 10 plaies d'Égypte mais malheureusement c'est la réalité dans laquelle on commence seulement à entrer :

  • Acidification des océans : cela mettra cher à tout le milieu marin notamment les coraux et les animaux type huitres et moules, mettant en péril les revenus et la nourriture d'au bas mot d'un milliard de personnes rien que sur les côtes de l'océan indien
  • Chute des rendements agricoles : chaque degré de réchauffement équivaut à 10% de rendement agricole en moins, qui produiront autant d'affamés
  • Hausse du niveau de la mer : salinisation des points d'eau en bord de mer, mise hors service de la plupart des infrastructures portuaires, il faut savoir qu'une sacrée partie de la population mondiale vit sur la bande de 100km entre la côte et le continent
  • Fonte totale des calottes glaciaires : le pôle nord assure tel un miroir le renvoi vers l'espace des vilains rayons infrarouges responsables du réchauffement, au contraire de l'eau de mer qui absorbe ces rayonnements, on appelle ceci une boucle de rétroaction positive, ou "cercle vicieux"
  • Dégel du permafrost, qui relâchera une quantité phénoménale de méthane dans l'atmosphère qui est 23 fois plus dangereux que le CO2 en terme d'effet de serre, bonne nouvelle ça aussi c'est une boucle de rétroaction positive, qui là aussi a l'air bien en route, joie !
  • Apparition du combo chaleur + humidité mortel pour l'homme pendant la majorité de l'année dans les zones suivantes :
    image.png.f6d1102ce974ef4954d8751d80c87cac.png
    Nombre de jours dépassant le seuil de conditions climatiques potentiellement mortelles en 2100, dans un scénario avec une forte réduction des émissions de gaz à effet de serre (à gauche) et dans un scénario où les émissions se poursuivent au rythme actuel (à droite). Nature Climate Change
    Pour info, environ 1,5 milliards de personnes vivent dans la zone rouge ! Cela fera autant de futurs migrants climatiques...
  • Surmultiplication des évènements météo extrêmes (orage, grêle, tornades, inondations) aussi bien en quantité qu'en intensité, attention plus d'orages intenses ne signifie pas plus de pluie !

 

Voilà pour quelques bonnes surprises qui nous attendent principalement, mais qui bien sûr mettront un grand coup de massue à une faune et une flore déjà à genoux et/ou exsangue grâce aux feux de forêt (coucou l'Australie) notamment, mais aussi la destruction des milieux sauvages qui nous ont vraisemblablement offert récemment le fameux virus à couronne de l'an 2019..

 

La version la plus condensée que j'ai pu trouver pour vous parler du changement climatique est un extrait de 22 minutes d'une conférence de Jean-Marc Jancovici encore une fois :

 

DbPYMLE_-1CLF2lAyx72AY_qJ7IZvMxpY5ScjFTokvOUuDNBae2WjxLO9LnYj-gXDcduQ97HmjjxAz7yv___zAhvCKsi3DfEPdrvuvCdYKmdPVV8GpHtsEdClf9lL6pQ91Dw0DM

Très grossièrement, la dernière période de réchauffement climatique a eu lieu il y a 00000 ans et s'est étalé pendant 10000 ans pour une augmentation de 5°C, là on se propulse à toute vitesse vers une augmentation de température du même ordre (au moins 4°C si on commence pas à sérieusement se remuer les miches) étalée sur 100 ans,soit un changement 100x plus rapide ! Pour ceux qui se réjouissent d'avance de ne plus frissonner en hiver d'ici 2100, je vous invite à relire les quelques joyeuses conséquences que j'ai cité juste avant.

 

Plus localement en France, on peut s'attendre aux changements suivants selon le ministère de l'écologie et de la transition jessépakoi

nBVH-5Jyj4Eq6j4lWnLduO2PL4AlUwnw23I_sbYukKkU-MQrIONvgv-97q2SegW2uuN-ViQuw-ec2LhGx-9Y9CmExGUHZweT4HvZmbNJE9afFT9nBuTV14ty92dGUlqD

aqOpt-RptM89VHCg7NHB9MFyjm41SE9ACGHKs46gDwZbsD47wcbfhB3oBoEGPmBQ9EA1BS4SirQUTtgAeLRUfMJ1fcwcNtTV5kXdlssIR1Z9PvXBVCs3Hjcwzd9Rgno0

 

 

// Que faire ?

 

Comme l'a dit un ex-candidat à propos de la finance : mon ennemi c'est le CO2.

Où se cache cet ennemi ? Un peu partout. Pour le trouver, il faut avant tout s'armer d'un vif esprit critique et aller chercher les informations sans s'arrêter à un article de presse en ligne, passer des heures à lire les rapports du GIEC par exemple ou les essais des quelques trop rares experts qui militent sur le sujet !

 

S'informer, s'informer et toujours plus s'informer ! Plus je me plonge sur ces questions, plus j'en parle et plus je suis armé pour convaincre n'importe qui, jusqu'au dernier climatisceptique. Si jamais une colle m'est posée, je déclare clairement mon manque de connaissance sur un sujet précis, et il très facile encore une fois de se faire piéger dès que l'on commence à parler pointu sur les petits rouages du changement climatique tellement celui-ci est vaste !

 

Ici, le même ministère qu'avant donne la répartition des émissions de CO2 selon le diagramme suivant (au cas où auriez pas encore remarqué j'adore les graphiques)

image.png.bac22a6d93c377ab8d98a5133b72b6eb.png

source ici

 

Pour limiter son empreinte carbone, le plus simple avant tout selon moi est de regarder ses vidéos en qualité ultrafaible voire sans flux vidéo pour ménager la bande passante, renoncer à l'avion, puis de plus en plus hardcore arrêter de changer de téléphone tous les 6 mois, isoler son logement, changer sa voiture le plus possible par le vélo si l'on habite en ville, et le level expert : passer au régime végétarien, bio et local !

 

Autrement, comme vous l'avez peut-être déjà lu 70% des solutions à la transition écologique (comme elle est le plus communément appelé) se font au niveau local, et en ce sens j'ai personnellement soumis un plan en 13 points pour décarboner les communes de France que j'ai pu récupérer dans une association. Ce plan est le suivant :

  1. Réduire le besoin en chauffage des bâtiments publics : souvent vieilles et chères à rénover, les mairies par exemple font une sacrée vitrine pour montrer qu'une commune se bouge pour le climat !
  2. Inciter les propriétaires privés à réaliser la rénovation thermique de leur logement
  3. Limiter l'étalement urbain : la bétonnisation des sols est très problématique notamment en centre-ville qui sont autant d'ilots de chaleur en canicule
  4. Développer une véritable infrastructure vélo via le PDU
  5. Limiter l'autosolisme en développant le covoiturage et l'autopartage : j'ai eu moi-même la chance de tester le covoiturage grâce aux petites grèves de la SNCF de décembre 2019 !
  6. Consommer des aliments locaux, de saison et réduire la consommation de viande en particulier le bœuf (la bête a le malheur de roter et de rejeter moulte kg de méthane pendant sa digestion)
  7. Lutter contre le gaspillage alimentaire : on jette encore à la poubelle le chiffre inacceptable de 14% de la nourriture produite
  8. Offrir un débouché local aux agriculteurs locaux adoptant une agriculture vertueuse : favoriser le bio, en gros
  9. Favoriser l'utilisation du bois dans la construction et la rénovation
  10. Rendre la commune exemplaire en terme d'utilisation de l'avion : là ça concerne juste les grosses métropoles donc voilà
  11. Utiliser le levier de l'affichage public
  12. Concevoir la réponse à l'urgence climatique comme un impératif général s'imposant à toute politique publique
  13. Mettre en place des actions de sensibilisation aux enjeux énergie climat et la réduction de son empreinte

 

(Si vous voulez des détails j'attendrais de voir si je peux les donner ici ou en MP étant donné la portée politique du truc)

 

Beaucoup plus concrètement et si vous êtes surmotivés (et masqués !) allez marcher pour le climat dans différents collectifs comme Alternatiba ou Citoyens pour le Climat !

 

Pour finir, je tiens à dire que même si le pessimisme est de rigueur, il existe malgré tout des signes encourageants notamment l'état d'urgence climatique déclaré à Strasbourg et Bordeaux, l'intérêt grandissant sur l'écologie que je vois par exemple sur youtube chez Mr. Sam dernièrement, dans mon entourage mais aussi lorsque je discute avec des nouvelles connaissances.

 

 

Petite sélection de livres pour comprendre les soucis climat :

(Niveau lycée) Le changement climatique expliqué à ma fille, Jean-Marc Jancovici

(Niveau bac+) Or noir, Matthieu Auzanneau

(Niveau bac+ mal de crâne en anglais) The limits to growth, a 30 year update, Donella Meadows & Dennis Meadows & Jorgen Randers & William W. Behrens III

(Niveau informatif, l'auteur est un scientifique proéminent en astrophysique et non pas climat) Le plus grand défi de l'histoire de l'humanité, Aurélien Barreau

(Niveau bac+) Géopolitique d'une planète déréglée, Jean-Michel Valantin

(Engagement politique ! À vos risques et périls ! ) Leur folie, nos vies, François Ruffin

(Niveau action non-violente) Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit et sans armes, Srdja Popovic

 

Niveau Youtube citons Defakator vite fait, écologie rationnelle, Dirtybiology, Heu?reka pour l'économie

 

Si vous avez vous-même des références sympa pour comprendre le problème et  parler mieux du problème n'hésitez pas !

N'hésitez pas non plus à ramener votre grain de sel si vous voyez une faiblesse dans mon raisonnement.

  • Cool 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moderator, WoWs Wiki Team, Privateer
5,804 posts
5,989 battles

Au niveau du citoyen lambda, il n'y a rien à faire, à part se donner bonne conscience.

 

C'est un problème de civilisation. Que malheureusement on arrivera pas à régler avant au moins 2 générations. Or, si on crois les rapports, on est déjà foutu. 

  • Cool 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
[CHATS]
Players
231 posts
18,583 battles

Clairement Gasover, ça fait vraiment peur quand on analyse tout ça,

 

surtout, il y a une énorme difficulté à concevoir et mesurer sa propre contribution à l'effort général, car chacun pense que sa part est  négligeable, un peu comme quand on ne va pas voter ou qu'on ne met pas de masque quand c'est recommandé...

 

et il est vrai qu'on peut ne pas comprendre qu'on nous incite à regarder un flux video ou mode dégradé quand on laisse des entreprises ou usines polluer nos eaux et rivières par exemples,

 

c'est bien une question de civilisation et de culture aussi, qui laisse la part trop belle aujourd'hui à la quête des profit, souvent déguisée en préservation des emplois locaux, et aux tout puissants lobbies.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[CHATS]
Players
697 posts
9,167 battles
Il y a 10 heures, GASOVER a dit :

Au niveau du citoyen lambda, il n'y a rien à faire, à part se donner bonne conscience.

[EDIT:  j'ai supprimé le pavé initial écrit sous le coup de la réaction à chaud ]

 

 

Et pendant ce temps-là...

 

Pendant ce temps-là, on vote (simple exemple bien sûr, pas du tout orienté) une taxe carbone qui permet aux industriels de polluer un peu plus ("ah ben oui mais là j'ai le droit") et on met en avant que ça va détruire de l'emploi si  ceci, si cela... Bref on nous prend pour des jambons.

Mais s'pas grave: les congés sont préservés et on pourra aller se baquer en Méditerranée qui est en passe de devenir la plus belle poubelle à ciel ouvert de la planète (la Mer d'Aral ayant rendu son titre après s'être passablement asséchée), si possible en prenant l'avion pour aller plus vite chopper son cancer de la peau....

 

Mais c'est sûrement moi qui fais du mauvais esprit. Pourtant, s'pas mon genre... :Smile_trollface:

 

Peut-être faudrait-il commencer par se demander ce que l'on veut laisser à nos mômes et si ça vaut vraiment le coup de se reproduire.

 

Je vous suggère de lire "le travail du furet à l'intérieur du poulailler" de Jean-Pierre Andrevon, un  joli petit roman utopique (assez barré du reste) mais qui pourrait tout à faire ressembler à la France de demain.

Mais cela ne reste qu'une fiction.

 

 

Quant au réchauffement climatique, c'est tout sauf une fiction.

Le problème est que l'activité humaine qui cause cela va bien plus vite que la capacité d'adaptation de la nature.

 

Alors, la fonte du permafrost, sans vouloir être pessimiste, je voudrais pas dire , mais le COVID  risque de passer pour une aimable plaisanterie par rapport à ce qui nous attend (potentiellement).

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Players
329 posts
10,134 battles
2 hours ago, Silence_CN said:

Pendant ce temps-là, on vote (simple exemple bien sûr, pas du tout orienté) une taxe carbone qui permet aux industriels de polluer un peu plus ("ah ben oui mais là j'ai le droit") et on met en avant que ça va détruire de l'emploi si  ceci, si cela... Bref on nous prend pour des jambons.

Mais s'pas grave: les congés sont préservés et on pourra aller se baquer en Méditerranée qui est en passe de devenir la plus belle poubelle à ciel ouvert de la planète (la Mer d'Aral ayant rendu son titre après s'être passablement asséchée), si possible en prenant l'avion pour aller plus vite chopper son cancer de la peau....

 

Mais c'est sûrement moi qui fais du mauvais esprit. Pourtant, s'pas mon genre... :Smile_trollface:

Hélas les actions individuelles ne peuvent se baser aujourd'hui que sur la morale, pour moi c'est plus possible de prendre l'avion : là je descendu dans le sud en train au lieu de prendre l'avion, ça me prend 8x plus de temps mais au moins je suis pas limité niveau bagages :fish_book:

 

Je pense que la plupart des gens ne se rendent pas compte du changement de civilisation qu'il faut opérer pour revenir à niveau soutenable, ou alors si mais n'y pensent pas pour se donner bonne conscience. Un autre soucis avec, c'est qu'on a qu'une vague idée d'à quoi ressemble ce niveau de civilisation soutenable ? Ok pas d'avions mais pas de voiture non plus, pas d'internet ni de Netflix ?

Et répondre à ces question en gros c'est répondre à "jusqu'où on s'arrête ?" Les deux extrêmes étant l'âge de pierre et un truc qui ressemblerait à une colonie de 15 mecs sur Mars :cap_yes:.

 

 

Pour le permafrost le truc c'est que c'est la grande inconnue pour ce que j'en sais, il y a bien des petits cadavres congelés qui sont encore porteurs de la grippe espagnole, de la polio, ou de l'anthrax.

Comme ça reste totalement spéculatif c'est sûr que ça va tomber comme un Covid au mieux, à moins que les vols long courrier aient cessé ou exigent de montrer patte blanche pour embarquer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[MATAF]
Players
7,128 posts
19,671 battles

C'est un sujet qui m'amuse autant qu'il m'attriste.

 

Il m'attriste parce que je pense à ce que mes enfants, puis leurs enfants, vont devoir affronter et ce en grande partie de fait des stupidités commises par les générations précédentes.

 

Il m'amuse parce que nous sommes, en fait, si vains ... et un peu (mais avec la grimace) parce que tous les efforts évoqués par la plupart des gens ne serviront pas à grand chose, si on y réfléchit bien, parce qu'ils se focalisent sur un point en oubliant (même quand ils l'évoquent) le plus important le fait principal est que quelles que soient les ressources elles sont en quantité limitée (même le soleil nous pétera dans les dents, mais ça prendra plus de temps:cap_haloween:). La planète ne changera pas de dimension.

 

Sachant qu'aujourd'hui on consomme plus en six mois que ce qu'elle peut nous proposer en un an, comme tout système dont l'expansion mène à une crise, "amindonnésavapété" et il va falloir réguler tout ça. On le fera nous même par nécessité concurrente ou bien un phénomène naturel le fera à notre place, l'histoire de cette bonne petite planète regorge d'exemples, mais la régulation se fera et ça signifiera inéluctablement l'élimination, d'une manière ou d'une autre, de quelques milliards de bipèdes.

 

Faudrait arrêter de se voiler la face : Thanos a raison. On a franchi la barre du "raisonnablement tolérable" par la planète si ça doit durer quelques millénaires dès qu'on a été 4 milliards. Tiens, ça me fait penser qu'il faut que je me mate à nouveau Soleil Vert.

 

Plus sérieusement, pour ma descendance, bien plus que le réchauffement (réel) moi ce qui m'inquiète c'est bel et bien le reste : bien avant que nous ne cuisions ou que l'océan n'arrive jusqu'à Cahors, les conflits provoqués par la surpopulation feront de cette planète une arène. Y'a qu'à voir les rayons de pâtes vides dans les supermarchés à la plus petite évocation d'un confinement pour le piger.

  • Cool 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moderator, WoWs Wiki Team, Privateer
5,804 posts
5,989 battles

En gros faut l'effet du confinement à l'échelle planétaire pour le restant de nos jours afin d'endiguer la progression de la pollution. Quand on voit l'effet que ça a produit... La génération de mes parents, elle est perdue ( j'ai 29ans ), totalement incapable ne serait-ce que d'imaginer le monde avec de telles restrictions. Et le truc, c'est que plus on attends, plus ça sera violent. 

 

Faudrait taxer d'abord, puis interdire les plus importantes sources d'émission de CO2, taxer pour que le marché intègre la notion de rentabilité, puis interdire pour limiter le marché noir. 

Ensuite il faudra faire des arbitrages. Est-ce qu'on garde les autoroutes ou bien est-ce qu'on garde la 5G ? Ce genre d'arbitrage. On va devoir intervenir sur le marché de l'automobile, interdire les véhicules de loisir. 

Les populations métropolitaines re-connaitront les coupures d'eau, les délestages toute l'année. 

 

Enfin, on va devoir prendre des mesures sur les logements, regrouper les familles, utiliser toutes les surfaces disponibles, les résidences secondaires seront réquisitionnées, les appartements vides, ou en location que je ne loue pas pour diminuer l'offre  et exiger un meilleur loyer... Toutes ces petite choses. 

 

Mais bon tout ça, cela demande de la planification. Un pouvoir politique fort, qui ne saute pas tous les 5 ans. Ou qui a mi-mandat ne pense pas déjà à faire du fan-service pour se faire réélire. Et la planification, c'est à l'échelle de la planète que ça doit se faire, il y aura des perdants et des gagnants, des mauvais perdants, des climato-sceptiques, des fouteurs de guerre nucléaire, terroristes de toute nature qui voudront profiter du ramdam pour étendre leur pouvoir. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Angry 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
[MATAF]
Players
7,128 posts
19,671 battles
1 hour ago, GASOVER said:

La génération de mes parents, elle est perdue ( j'ai 29ans ), totalement incapable ne serait-ce que d'imaginer le monde avec de telles restrictions.

Ca me met en rogne. Ce genre de propos dressant les uns contre les autres est très exactement le meilleur moyen d'empêcher toute action collective. Faut grandir mon grand : t'as 29 piges et tu en es encore à penser que les anciens sont cons ? Wouah, ça fait peur ! Je parle pas du reste de tes solutions, j'espère que tu n'auras jamais le pouvoir, dans l'intérêt de mes gosses.

 

Pour ton information, je vais avoir 57 ans, mon père a passé ses 84 cet été : figure toi que dans la famille on n'a pas attendu que quelques excités du bulbe réinventent l'eau chaude et défilent dans les rues avec des panneaux "sauvons la planète" pour avoir conscience de ces choses là. Tout ça, je le lisais déjà dans Science et Vie et Science et Avenir quand j'avais 14 ans : trou dans la couche d'ozone, réchauffement, effet de serre, raréfaction des ressources, ça fait plus de quarante ans qu'on en parle. Et c'est la génération de tes grand-parents qui en parlait à l'époque.

 

Et on n'a pas non plus attendu les petits génies d'aujourd'hui pour agir : l'avantage notable de vivre au fin fond de l'Afrique dans les années 70 (et pour le coup les restrictions dont tu parles, juste lol, hein ... :cap_haloween:) c'est qu'on n'avait pas la télé , donc on n'avait pas le cerveau liquéfié par les tonnes de conneries qui s'y racontent. On recyclait nos déchets dans des cuves pour produire du gaz en 78, et la bouffe des chiens elle cuisait sur un four solaire. C'est te dire si les "générations de tes parents voire plus" ne t'ont pas attendu pour prendre des initiatives ... ma propriété fut achetée en 80 par mon ancêtre et la première chose qui y a été construite a été .... une installation de panneaux solaires (à huile à l'époque) pour le chauffage de la maison.

 

Donc les initiatives, y'a belle lurettes qu'elles existent, et qu'elles ont été proposées. Le problème, ce sont les choix faits et la stupidité de ceux qui se sont emparé de " l'écologie politique " et qui sont aussi bons dans le domaine que moi dans le prêche en Inouite.

 

Choisir entre autoroutes et 5 G ? Mais pourquoi faire ? Avant de prétendre faire des choix faudrait déjà faire un bilan et savoir de quoi on parle. Je rigole toujours quand un guignol se croyant "écolo" regarde d'un air mauvais mon 4x4 ... y'en a même une fois qui ont fait l'erreur de parler fort quand j'avais la vitre ouverte, je me suis arrêté et j'ai demandé à la dame si elle connaissait le bilan carbone de sa bagnole citadine diesel moderne, bourrée de plastique, construction + fonctionnement + recyclage, par rapport à mon Cherokee qui fête ses 20 ans et roule au GPL depuis 19 ans .... "y'a pas photo, mais pas en votre faveur, ma pauvre fille".

 

Tu veux réquisitionner les logements ? Mais pourquoi faire ? Tu ne crois pas qu'avant de réquisitionner quoi que ce soit il faudrait déjà vérifier si ça se chauffe sans avoir des ponts thermiques partout ? Y'a un peu d'autres priorités, hein ... au delà du fait que parler de réquisition, ça me hérisse un peu, ça rappelle des choses.

 

Tiens, par exemple, dans les trucs auxquels on pourrait réfléchir avant de se la jouer dictateur en herbe : chez moi j'ai aussi du photovoltaïque. A la campagne il y a des centaines de milliers de propriétés qui pourraient en installer (450 000 agriculteurs en France, déjà), avec assez d'espace pour les poser au sol sans polluer le paysage (et surtout pouvoir les incliner pertinemment, j'y reviendrai) ...

MAIS ...problème :

en France, grâce aux "nouvelles générations" au pouvoir récemment (c'est récent, oui) si tu fais une installation au sol il n'y a plus d'obligation d'achat de ton courant SAUF si tu as au moins 12 KW de puissance (faut en avoir un peu besoin, hein) et on va te payer le KW à 5 centimes d'euros ... par contre on continue à racheter (avec obligation) 20 centimes d'euro sur l'intégré à la toiture.

 

Mais c'est normal, ça coûte bien plus cher à installer donc crédit => les banquiers sont heureux. Et bien sûr, le clou du spectacle : on voit fleurir ces panneaux, inclinés à 30-35 degrés, sur les toits des maisons des guignols qui se chauffent surtout à l'électrique ... en oubliant un tout petit peu que c'est en général l'hiver que tu consommes plus en électricité, mais qu'en hiver, ton rendement max pour tes panneaux tu l'as si tu les mets comme moi, à 60 degrés. Just to say.

 

Les offres de panneau sur le toit, on m'en a fait une : j'ai calculé l'amortissement, j'ai dit au gars "votre offre il me faut 38 ans pour l'amortir, connaissez vous la durée de vie moyenne d'un panneau photovoltaïque ? Si vous me répondez oui je vous fais un procès pour escroquerie" ... le mec n'a pas insisté

 

C'est fou comme les gens gobent tout ce qui se dit à la télé. Il n'y a que tout récemment qu'on a, enfin (après des années, hein) vu quelques journalistes alerter sur ce type d'arnaque et on vient à peine d'envisager de vraiment freiner le démarchage abusif. Et je passe sur le bilan carbone desdits panneaux photovoltaïques : on a du boulot si on veut avoir une solution non polluante. Sans parler du stockage (encore que là, avec la collaboration des successeurs de feu - et regretté - Mr Guy Nègre, dont j'ai suivi les travaux depuis le début, et les Indiens, pas impossible qu'on voit un jour du stockage électrique par réserve d'air comprimé enterrée).

 

 

Bref :

 

des exemples sur les conneries qui découlent des théories écolos qu'on entend tous les jours, y'en a mille. Et crois moi, je ne suis pas climatosceptique, ma génération ne t'a pas attendu pour se poser des questions et est souvent tout à fait capable de se passer de bien des choses (tu sais, plus on vieillit, moins on a de besoin, et c'est un bon vivant qui te le dit).

 

Mais tout ça c'est de toutes façons la partie visible de l'iceberg : le VRAI problème c'est l'avidité, et c'est cette avidité qui fait qu'on pousse à la consommation et qu'on refuse (parce qu'il faut se préserver des marchés) de prendre en compte le fait qu'il faut d'abord arrêter d'être cons et admettre que la planète n'est pas faite pour accueillir 15 milliards d'habitants. On voit déjà ce que ça donne avec moitié moins. Et même avec des énergies "propres" de toutes façons il n'y aura pas assez de matière première pour satisfaire les besoins d'une transition intégrale si on continue à procréer sans réfléchir, c'est pas de bol, hein ? :cap_haloween:

 

Donc moi aussi je fais mon dictateur (mais pas en herbe, suis déjà bien rôdé) : quelles que soient les mesures prises, elles devront être assorties d'un contrôle strict des naissances, et l'objectif doit être la déflation. On y viendra, et je suis content de savoir que je ne serai plus là pour le voir. Sinon tu peux réquisitionner tous les logements que tu veux, tu finiras par dormir debout à 20 personnes dans 20 mètres carrés (non, vous vous serez entretués avant). Oh, un détail, un tout petit petit détail insignifiant, comme ça, juste en passant : les courbes démographiques montrent joyeusement que ça arrivera bien avant que l'océan soit suffisamment monté pour poser problème.

  • Cool 5
  • Funny 1
  • Bad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moderator, WoWs Wiki Team, Privateer
5,804 posts
5,989 battles

 Tu parles d'acquis: ton 4x4 au GPL, les passoires thermiques, la petite subtilité dans la pose des panneaux etc.  

 

 

Le monde des générations précédentes, et de la mienne, on le sait, on vit dans l'opulence, du tout à disposition, du moment qu'on a un travail, on peut s'acheter une porsche, changer de modèles tous les deux ans ,changer de téléphone tous les ans se refaire un PC tous les 6 mois, voyager tous les ans, partir à la neige pour 2 semaines le tout dans son SUV neuf qu'on importera ensuite par bateau dans une île de l'ocean Indien ( je parle d'expérience ). Le bilan carbone de ces vacances, je pourrais planter des forêts toute ma vie que j'en aurais pas remboursé le quart. 

 

Sauf que voila, ton 4x4 et la voiture diesel de ta camarade de file, ne sont pas dissociables, c'est le même problème. 

Le chauffage des maisons, encore faudrait-il avoir un toit au-dessus de sa tête ou l'énergie disponible pour le chauffer. 

Il y a 3 heures, JymmBlack a dit :

Ca me met en rogne. Ce genre de propos dressant les uns contre les autres est très exactement le meilleur moyen d'empêcher toute action collective. Faut grandir mon grand : t'as 29 piges et tu en es encore à penser que les anciens sont cons ? Wouah, ça fait peur ! Je parle pas du reste de tes solutions, j'espère que tu n'auras jamais le pouvoir, dans l'intérêt de mes gosses.

 

Pour ton information, je vais avoir 57 ans, mon père a passé ses 84 cet été : figure toi que dans la famille on n'a pas attendu que quelques excités du bulbe réinventent l'eau chaude et défilent dans les rues avec des panneaux "sauvons la planète" pour avoir conscience de ces choses là. Tout ça, je le lisais déjà dans Science et Vie et Science et Avenir quand j'avais 14 ans : trou dans la couche d'ozone, réchauffement, effet de serre, raréfaction des ressources, ça fait plus de quarante ans qu'on en parle. Et c'est la génération de tes grand-parents qui en parlait à l'époque.

 

Et on n'a pas non plus attendu les petits génies d'aujourd'hui pour agir : l'avantage notable de vivre au fin fond de l'Afrique dans les années 70 (et pour le coup les restrictions dont tu parles, juste lol, hein ... :cap_haloween:) c'est qu'on n'avait pas la télé , donc on n'avait pas le cerveau liquéfié par les tonnes de conneries qui s'y racontent. On recyclait nos déchets dans des cuves pour produire du gaz en 78, et la bouffe des chiens elle cuisait sur un four solaire. C'est te dire si les "générations de tes parents voire plus" ne t'ont pas attendu pour prendre des initiatives ... ma propriété fut achetée en 80 par mon ancêtre et la première chose qui y a été construite a été .... une installation de panneaux solaires (à huile à l'époque) pour le chauffage de la maison.

 

Donc les initiatives, y'a belle lurettes qu'elles existent, et qu'elles ont été proposées. Le problème, ce sont les choix faits et la stupidité de ceux qui se sont emparé de " l'écologie politique " et qui sont aussi bons dans le domaine que moi dans le prêche en Inouite.

 

Choisir entre autoroutes et 5 G ? Mais pourquoi faire ? Avant de prétendre faire des choix faudrait déjà faire un bilan et savoir de quoi on parle. Je rigole toujours quand un guignol se croyant "écolo" regarde d'un air mauvais mon 4x4 ... y'en a même une fois qui ont fait l'erreur de parler fort quand j'avais la vitre ouverte, je me suis arrêté et j'ai demandé à la dame si elle connaissait le bilan carbone de sa bagnole citadine diesel moderne, bourrée de plastique, construction + fonctionnement + recyclage, par rapport à mon Cherokee qui fête ses 20 ans et roule au GPL depuis 19 ans .... "y'a pas photo, mais pas en votre faveur, ma pauvre fille".

 

Tu veux réquisitionner les logements ? Mais pourquoi faire ? Tu ne crois pas qu'avant de réquisitionner quoi que ce soit il faudrait déjà vérifier si ça se chauffe sans avoir des ponts thermiques partout ? Y'a un peu d'autres priorités, hein ... au delà du fait que parler de réquisition, ça me hérisse un peu, ça rappelle des choses.

 

Tiens, par exemple, dans les trucs auxquels on pourrait réfléchir avant de se la jouer dictateur en herbe : chez moi j'ai aussi du photovoltaïque. A la campagne il y a des centaines de milliers de propriétés qui pourraient en installer (450 000 agriculteurs en France, déjà), avec assez d'espace pour les poser au sol sans polluer le paysage (et surtout pouvoir les incliner pertinemment, j'y reviendrai) ...

MAIS ...problème :

en France, grâce aux "nouvelles générations" au pouvoir récemment (c'est récent, oui) si tu fais une installation au sol il n'y a plus d'obligation d'achat de ton courant SAUF si tu as au moins 12 KW de puissance (faut en avoir un peu besoin, hein) et on va te payer le KW à 5 centimes d'euros ... par contre on continue à racheter (avec obligation) 20 centimes d'euro sur l'intégré à la toiture.

 

Mais c'est normal, ça coûte bien plus cher à installer donc crédit => les banquiers sont heureux. Et bien sûr, le clou du spectacle : on voit fleurir ces panneaux, inclinés à 30-35 degrés, sur les toits des maisons des guignols qui se chauffent surtout à l'électrique ... en oubliant un tout petit peu que c'est en général l'hiver que tu consommes plus en électricité, mais qu'en hiver, ton rendement max pour tes panneaux tu l'as si tu les mets comme moi, à 60 degrés. Just to say.

 

Les offres de panneau sur le toit, on m'en a fait une : j'ai calculé l'amortissement, j'ai dit au gars "votre offre il me faut 38 ans pour l'amortir, connaissez vous la durée de vie moyenne d'un panneau photovoltaïque ? Si vous me répondez oui je vous fais un procès pour escroquerie" ... le mec n'a pas insisté

 

C'est fou comme les gens gobent tout ce qui se dit à la télé. Il n'y a que tout récemment qu'on a, enfin (après des années, hein) vu quelques journalistes alerter sur ce type d'arnaque et on vient à peine d'envisager de vraiment freiner le démarchage abusif. Et je passe sur le bilan carbone desdits panneaux photovoltaïques : on a du boulot si on veut avoir une solution non polluante. Sans parler du stockage (encore que là, avec la collaboration des successeurs de feu - et regretté - Mr Guy Nègre, dont j'ai suivi les travaux depuis le début, et les Indiens, pas impossible qu'on voit un jour du stockage électrique par réserve d'air comprimé enterrée).

 

 

Bref :

 

des exemples sur les conneries qui découlent des théories écolos qu'on entend tous les jours, y'en a mille. Et crois moi, je ne suis pas climatosceptique, ma génération ne t'a pas attendu pour se poser des questions et est souvent tout à fait capable de se passer de bien des choses (tu sais, plus on vieillit, moins on a de besoin, et c'est un bon vivant qui te le dit).

 

Mais tout ça c'est de toutes façons la partie visible de l'iceberg : le VRAI problème c'est l'avidité, et c'est cette avidité qui fait qu'on pousse à la consommation et qu'on refuse (parce qu'il faut se préserver des marchés) de prendre en compte le fait qu'il faut d'abord arrêter d'être cons et admettre que la planète n'est pas faite pour accueillir 15 milliards d'habitants. On voit déjà ce que ça donne avec moitié moins. Et même avec des énergies "propres" de toutes façons il n'y aura pas assez de matière première pour satisfaire les besoins d'une transition intégrale si on continue à procréer sans réfléchir, c'est pas de bol, hein ? :cap_haloween:

 

Donc moi aussi je fais mon dictateur (mais pas en herbe, suis déjà bien rôdé) : quelles que soient les mesures prises, elles devront être assorties d'un contrôle strict des naissances, et l'objectif doit être la déflation. On y viendra, et je suis content de savoir que je ne serai plus là pour le voir. Sinon tu peux réquisitionner tous les logements que tu veux, tu finiras par dormir debout à 20 personnes dans 20 mètres carrés (non, vous vous serez entretués avant). Oh, un détail, un tout petit petit détail insignifiant, comme ça, juste en passant : les courbes démographiques montrent joyeusement que ça arrivera bien avant que l'océan soit suffisamment monté pour poser problème.

Ce n'est pas à coup de "moi je, moi j'ai, je ,j'ai " qu'on va trouver des solutions pour la société. Les solutions que tu évoques à l'échelle d'un individu ne sont pas transposable à l'échelle d'une société sans engendrer des conflits et des tensions. 

Pour qu'un panneau photovoltaïque produise de l'électricité pour la puissance à laquelle il est attendu ( et donc de fait la consommation  pour laquelle il existe  ), il faut du soleil. Pas de soleil, pas d'électricité ce n'est pas une source d'énergie pilotable. L'éolien c'est pareil, pas de vent, pas de courant. 

Les mécanismes de re-vente de l'électricité par le particulier est une limitation induite à la manière même de produire cette électricité qui n'est absolument pas rentable pour la planète ( d'un point de vue des émissions de carbone tout au long de la chaine de production, et de vie  ). 

 

 

Rien qu'à lire

Citation

" pas impossible qu'on voit un jour du stockage électrique par réserve d'air comprimé enterrée) "

C'est le même problème que les barrage de retenu. Sauf que le paradoxe c'est pas de stocker plus, c'est avec ce que l'on produit actuellement : consommer moins. Ce n'est même pas la peine de penser à changer le mix énergétique actuel, on en a pas les moyens. 

 

 

Le changement va être si brutal, qu'il est pour une bonne partie de la population, inconcevable, de perdre des acquis comme

- sa voiture, 

- manger de la viande, laitage régulièrement et même manger à sa faim. 

- avoir une résidence d'été, ou vivre chacun seul ou en couple sur des surfaces supérieures 60m2 

- perdre du pouvoir d'achat 

- de faire des enfants ( PMA incluse ) 

- de ne plus avoir de retraites 

- de ne plus avoir un apport en eau et en électricité aussi abondant qu'aujourd'hui

- ne plus pouvoir partir en vacances aussi souvent qu'aujourd'hui. 

Et des nouvelles contraintes, il en manque beaucoup. Beaucoup que je n'expérimenterai peut être pas. 

 

Donc en attendant, on vit dans le déni, on prends aux autres peuples, et on se voile la face. Et y a rien à faire à part se donner bonne conscience. 

 

 

 

 

 

  • Cool 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
[RT66]
Players
419 posts
9,637 battles

salut se sujet étant brûlant, je n'aurai qu'une seule remarque nous sommes passés de 2 milliards de personnes au début du 20 siècles a plus de 6 ou 7 a l'heure actuelle, pourquoi personne ou presque au niveau international ne parle de la cause première du saccage de la planète la surpopulation , pour moi il s'agit beaucoup d'idéologie pour preuve la France est un bon élève et pourtant on veut nous ramener a l'age de pierre , mais les très gros pollueurs là que dalle , et finalement au vu de la connerie humaine qui na aucune limite notre disparition serait peut-être un bienfait , on est la seule espèce a faire payer son habitat a ses enfants sa laisse rêveur :cap_haloween:

Share this post


Link to post
Share on other sites
[MATAF]
Players
7,128 posts
19,671 battles
2 hours ago, GASOVER said:

Ce n'est pas à coup de "moi je, moi j'ai, je ,j'ai " qu'on va trouver des solutions pour la société

Encore moins en expliquant de manière totalement fausse que les générations précédentes seraient moins capable de s'adapter que la tienne. En l'occurrence elles ont même eu à se confronter à des phénomènes que la tienne n'a pas encore connus : les parents de tes parents, en termes de génération, ont probablement eux connu une guerre mondiale et ses conséquences. Quant aux solutions que j'évoque, elles ne sont que l'exemple du fait qu'il y a bien longtemps que des gens réfléchissent et cherchent des solutions.

 

Et ce n'est pas en disant de manière péremptoire "c'est pas transposable" qu'on fait progresser les choses : tu ne sais pas plus que moi ce qui est transposable ou pas. Ca se voit d'ailleurs : en niant l'utilité du stockage sous prétexte que le problème est ailleurs tu démontres l'étroitesse de ton approche, c'est bien de consommer moins, mais c'est encore mieux de ne rien gaspiller. Là aussi, les générations précédentes étaient bien plus capables de s'adapter que tu ne le crois : dans ma propriété, dont les diverses bâtisses ont été construites au 14ème siècle dans un coin où l'eau est rare, il y a plusieurs réservoirs alimentés par des drains et des tunnels venant des rares reliefs alentours. Les anciens ont fait ça à la main, pierre par pierre, pour récupérer l'eau de pluie, et la stocker si possible à l'abri de la lumière, sinon personne n'avait à boire, ni les bêtes, ni les hommes.

 

2 hours ago, GASOVER said:

Le changement va être si brutal

Quel changement ? Là encore il faut savoir de quoi on parle : climatique, fin de certaines ressources ? Il n'y aura pas UN changement mais DES changements.

 

Et je reste sur ce que j'ai dit (ce qui répond à @hells_2018 ) : le plus violent changement, qui va intervenir le plus rapidement et faire les dégâts les plus énormes, ce sont les conséquences du refus de gérer la démographie. Par contre il est exact qu'elles vont être accélérées par les évolutions climatiques, mais elles étaient de toutes façons inéluctables.

 

Et ce sera bien plus violent qu'un changement climatique progressif ou que ta liste de "plus de ceci plus de cela", parce que là il va être question de boire et manger. J'ai bossé là dessus sur ma fin de vie professionnelle, je ne peux pas tout raconter mais l'information est facile à trouver pour qui veut chercher : quel que soit le continent, on a des régions qui vont exploser parce qu'on sait ce qu'il se passe quand des populations se retrouvent en concurrence pour simplement exister, satisfaire les besoins vitaux.

 

Rien que pour notre petite Europe, aujourd'hui on fait tout un ramdam pour quelques milliers de migrants qu'on n'est pas foutus de gérer, et qui ne constituent qu'un pet de lapin tout juste annonciateur de ce qui va venir ensuite dans les 20 ans qui viennent, le réservoir potentiel qui peut à tout moment se déverser de manière exponentielle sur l'Europe, c'est 300 millions de malheureux. Et pas acheminés par des réseaux criminels, mais poussés en masse par la faim et la soif. A-t-on la capacité d'encaisser le choc ? A l'heure actuelle sûrement pas. Solution ? Barbelés et mitrailleuses ? Je connais des pays dans notre Europe et à ses frontières qui y réfléchissent très sérieusement.

 

T'as la même problématique sur la plaque Asiatique et dans les Amériques. La structure est juste légèrement différente. Il est là, le séisme le plus important et le plus proche de nous.

 

Pour le reste, le climat, on a déjà fait tellement de dégâts que certaines choses sont irréversibles. Mais l'échelle de temps est toute autre.

  • Cool 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
[ENFER]
Players
3,040 posts

La sélection naturelle ET intellectuelle n'opère plus dans l'espèce humaine; ce qui tendra à un moment donné à être régulé de manière assez violente un jour ou l'autre.

Et à y réfléchir, ce ne serait pas plus mal pour les autres espèces animales et végétales.

 

De toute façon quand ce genre de sélection n'opère plus chez n'importe quelle espèce, elle tend à disparaître de manière diverse et parfois insolite:

Se retrouve sous le seuil de reproduction suite à une grosse catastrophe: les dinosaures par exemple.

Critère de choix chez le partenaire sexuel non adapté: smilodon

.....etc.....etc....etc

 

Chez l'humain on a:

baisse de la défense immunitaire

baisse intellectuelle

de plus en plus d'incapacité à s'adapter à son environnement à force d'adapter l'environnement à soi.

 

Quand le monde animal fait un nombre de portée à la hauteur des ressources disponibles sur son territoire d'activité, l'homme, lui, ne se soucie pas de ça à titre global et local.

 

Une raison à tout cela:

L'idéologie appliquée en dépit du bon sens qui tend à vouloir gommer tous les inconvénients pour ne garder que les avantages sans vouloir admettre le ratio gain / perte.

Et quand l'idéologie fait / fera face à la réalité, c'est la réalité qui l'emportera.

 

 

  • Cool 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
[RT66]
Players
419 posts
9,637 battles

pour répondre a la phrase on prend aux autres peuples, qui prend la chine oui en afrique elle colonise mais a bas bruit bien plus pratique,presque personne n'en parle elle construit a tous va des infrastructures sachant quelle ne sera pas remboursé ??? non mais les terres rares, les métaux et tous se qui a une valeur elle gage la dessus grâce a une classe politique corrompu,mais je l'accorde c'est bien plus facile de taper sur la France et les français .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Players
256 posts
9,046 battles
Le 19/08/2020 à 12:51, JymmBlack a dit :

le plus violent changement, qui va intervenir le plus rapidement et faire les dégâts les plus énormes, ce sont les conséquences du refus de gérer la démographie

 

Bonjour à tous,

 

La question démographique est effectivement LE sujet le plus problématique et pourtant, paradoxalement, celui qui mobilise le moins les gouvernements. Les enjeux ont été très bien évoqués par Jymmblack mais j'aimerais aborder la question de la gestion démographique elle-même. 

 

Je suis né en 1979, année du lancement en Chine de la politique de l'enfant unique, une politique qui a eu des impacts effroyables sur les familles chinoises mais qui au final a permis à ce pays de mettre en place une partie des conditions à sa réussite actuelle. 

 

Si nous continuons à laisser la population mondiale croître exponentiellement il ne faut pas être polytechnicien pour comprendre qu'à un certain point les mecs qui n'ont plus assez de ressources ou plus assez de place chercheront à récupérer place et ressources, quitte à venir les chercher par la force. La nature humaine étant ainsi faite, ils ne vont pas se laisser mourir sans rien faire. Il suffit par ailleurs d'observer la géopolitique mondiale pour se rendre compte que tout le monde est en train de tirer la couverture a lui, et essaie de s'arroger les quelques richesses que la planète a encore à offrir. Il n'est qu'à voir le bordel que suscite actuellement la fonte des glaces en Arctique et l'appétit que cela aiguise auprès de la Russie, des USA (rappelons que Trump a récemment proposé au Danemark de leur racheter le Groenland) et consorts ou bien, plus près de nous, la montée des gouvernements populistes qui aimeraient faire de notre continent ce qu'Asian Dub Foundation appelait la "Fortress Europe". 

 

Ceci étant dit : comment réguler tout ce beau monde ? Déjà, un gros problème se pose : cela va dépendre du pays dans lequel on se trouve. Or ce n'est pas demain la veille que les nations accorderont leurs violons sur le sujet. La Chine a pu mettre en place ses politiques de planification drastiques parce que c'est le Parti qui décide et que le camarade citoyen se tait, quitte à en crever si nécessaire.

 

Contentons-nous donc d'imaginer deux grands types d'Etat : ceux qui imposent et ceux qui donnent l'impression à leurs administrés d'avoir le choix (oui je sais c'est un peu cynique).

 

Le souci avec les premiers c'est qu'ils pourraient réguler mais qu'au final avoir une population importante c'est aussi la plupart du temps de la main d'oeuvre bon marché et surtout de la potentielle chair à canon à envoyer sur de potentiels champs de bataille (faites la proposition à l'Inde et au Pakistan et on verra ce qu'ils vous répondront). 

Le souci avec les seconds tient plus dans des questions éthiques. En effet, sur quelles bases réguler ? Qui autoriser à avoir des enfants ? Combien ? Pourquoi ? Quid de la question du handicap et de la maladie ? Ne risquons-nous pas de tomber dans une sorte d'eugénisme déguisé ? Bref, le temps de répondre à tout ça il sera trop tard (ah pardon, il est déjà trop tard). On peut toujours passer par des politiques incitatives mais incitatif ne veut pas dire obligatoire, donc là encore on va perdre du temps qu'on n'a plus. 

 

Quant-aux questions de pollution et de surconsommation, j'ai envie de dire qu'on a que ce qu'on mérite : l'homme (et la femme hein, pas de jalouse) est un être schizophrène : combien de personnes vous diront "oui moi l'écologie je trouve que c'est important, toussa toussa" mais dans les faits continueront à jeter leur [edited] de mégôt par terre, laisser traîner leurs poubelles sur la plage, ou jeter leur sac de mac do par la fenêtre de leur bagnole, alors qu'il y a une poubelle à deux mètres ? Et de tout ça je peux vous en parler : j'habite à Marseille, la ville la plus crasseuse de France (je défie quiconque de me dire le contraire), sauf que cette ville n'a pas toujours été comme ça. C'était même plutôt un paradis il y a 50 ans. Si ce n'est que depuis une trentaine d'années c'est devenu n'importe quoi. Ce n'est donc pas la génération de mes parents qui a tout [edited]é mais ma génération, laquelle a pourtant été sensibilisée aux questions de protection de l'environnement. Mais on est des sales gosses, et les sales gosses ça choisit toujours son petit plaisir à court terme, l'hédonisme facile et sans contrainte, à l'ascèse et la retenue. 

 

De là à mettre en place un plan diabolique à la Moonraker pour régler le problème ?

 

 

 

 

  • Cool 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
[RT66]
Players
419 posts
9,637 battles

pour moi le comble de la connerie humaine, c'est des touristes chinois qui viennent a Paris acheter des souvenirs qu'ils ont fabriqués 6 mois avant, tant que l'on sera dans se systême de consumérisme et de connerie la planéte..............

  • Cool 1
  • Funny 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Players
329 posts
10,134 battles
19 hours ago, JymmBlack said:

Et je passe sur le bilan carbone desdits panneaux photovoltaïques : on a du boulot si on veut avoir une solution non polluante. Sans parler du stockage (encore que là, avec la collaboration des successeurs de feu - et regretté - Mr Guy Nègre, dont j'ai suivi les travaux depuis le début, et les Indiens, pas impossible qu'on voit un jour du stockage électrique par réserve d'air comprimé enterrée).

La soluce numéro un comme le mentionne Gaso est bien la sobriété avant toute chose. Ce n'est pas quand on aura recouvert le dernier cm² de terre non bétonnée de panneaux photovoltaïques

que le soucis climatique, loin de là. D'ailleurs en France poser de tels panneaux est la dernière chose à faire, on a déjà de l'électricité bas carbone ! Allez checker https://www.electricitymap.org/zone/FR pour vous en convaincre.

Et si à mon grand regret on remplaçait la production d'électricité française par du 100% renouvelable cela demanderait pour stocker le surplus et éviter les coupures, de construire un lac de pompage dont la surface équivaudrait à celle d'un bon département français. Car il faut prendre en compte les pertes au transport d'électricité mais aussi de conversion turbinage/pompage qui sont aux alentours de 40%, qui demanderaient un parc de production tout aussi surdimensionné pour pallier les pertes.

Au niveau du stockage le Réveilleur a aussi fait une chouette vidéo pour tout comprendre :

 

Niveau renouvelables il y a par exemple sur le site de Jean-Marc Jancovici un article où il explique là où ça coincerait dans l'hypothèse d'un mix électrique 100% photovoltaïque :

https://jancovici.com/transition-energetique/renouvelables/pourrait-on-alimenter-la-france-en-electricite-uniquement-avec-du-solaire-ou-de-la-biomasse/

 

11 hours ago, And_a_Bottle_of_Rum said:

En effet, sur quelles bases réguler ? Qui autoriser à avoir des enfants ? Combien ? Pourquoi ? Quid de la question du handicap et de la maladie ? Ne risquons-nous pas de tomber dans une sorte d'eugénisme déguisé ? Bref, le temps de répondre à tout ça il sera trop tard (ah pardon, il est déjà trop tard). On peut toujours passer par des politiques incitatives mais incitatif ne veut pas dire obligatoire, donc là encore on va perdre du temps qu'on n'a plus. 

Pour réguler il existe une méthode tellement con que peu de gens connaissement : l'éducation. Et le plus beau, c'est que c'est prouvé, plus une femme est diplômée, moins elle a d'enfants (et plus elle le/les fait tard)
image.png.82bc57f1df402e21f9e2ce63247267c0.png

Je met le lien de l'étude ici https://www.ined.fr/fichier/s_rubrique/19742/conjoncture_3_2010bis.fr.pdf libre à vous de la consulter et de me l'envoyer à la figure si vous voyez un truc bancal.

 

Le soucis avec ça, c'est que ça se fait pas tout seul, et que ça se permettrait même d'être cher, les études !

 

 

Ah, pour le débat de génération je dirais que c'est un peu partout : oui il y a des gosses qui déclarent la guerre totale à leurs parents s'ils ont pas le dernier Iphone mais il y a aussi Greta Thunberg, oui il y a les boomers qui ont vécu les Trente Glorieuses et continuent contre vents et chocs pétrolier à surtout ne rien changer à leurs habitudes, et les petits retraités qui font leur potager en essayant de pas désherber au produit que l'Europe a interdit en 1986 car ça fait quand même grincer mémé aux genoux quand elle le vaporise.

 

Malgré tout ce qu'on lui fait notre monde est encore fait de diversité. Encore une fois perso je n'ai qu'un ennemi, c'est le CO2, quand j'explique un truc écolo en général ça se passe bien, et c'est ça je pense qui a changé depuis les temps oubliés de la jeunesse de Jymmblack : peut-être qu'on est 4x plus nombreux mais on est aussi de plus en plus proportionnellement nombreux à être soucieux de l'environnement. Les idées gagnent le grand public mais bon, quelques milliers d'actions coup de poing seront nécessaire avant qu'on ait des khmers verts au pouvoir. Ou pas va savoir ? Tant que c'est pas Greenpeace :Smile_ohmy:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Players
256 posts
9,046 battles
Il y a 12 heures, Riche_heu_Lieux a dit :

Le soucis avec ça, c'est que ça se fait pas tout seul, et que ça se permettrait même d'être cher, les études !

 

 

Salut Riche_heu_Lieux

 

Bien sûr éducation et scolarisation sont une solution au contrôle démographique, toutefois l'impact ne peut s'en faire massivement sentir que sur plusieurs générations, or le temps manque.

Sans parler de la condition féminine de par le monde, de nombreux peuples ne tolérant toujours pas que les petites filles aient les mêmes rêves que les garçons. Alors si en plus elles avaient l'outrecuidance de demander à aller à l'école ...

Par ailleurs, l'éducation relève essentiellement (les initiatives d'ONG n'étant malheureusement que des gouttes d'eau dans l'océan) de politiques étatiques rationnelles, là où il y en encore dans ce pauvre monde trop de gouvernants corrompus qui ne pensent qu'à se remplir les poches plutôt que de mettre leurs peuples sur la bonne voie.

Et comme tu le dis très bien : scolarisation ne veut pas dire "valeurs". Le savoir n'empêche pas d'être un gros con. D'ailleurs les cons intelligents sont les plus dangereux.

 

Enfin, puisque tu parles de cette pauvre Greta, j'ai juste envie de dire : laissons la right here, right now, vivre sa jeunesse en toute insouciance. Peuchère !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Players
25 posts

C'est marrant de vous voir vous prendre la tête, pour ce qui n'est qu'une conséquence somme toute logique de notre manière de vivre, résultant du modèle de société que nous avons. Modèle basé uniquement à notre rapport à l'argent et l'accumulation de "richesse". Ce qui a permis entre autre de développer les sciences, mais au vue du prix à payer, je me demande si c'était pertinent? Si vous voulez vraiment changer quelque chose dans notre manière de vivre, et inspirez vous de la vie des indiens des grandes plaines en Amérique du Nord. Ils vivaient sans argent et ne prélevaient de la nature uniquement ce dont ils avaient besoin pour vivre, ni plus ni moins. Nous sommes esclaves de notre pognons et nous sommes entrain d'en mourir. Simplement utiliser l'argent comme moyen d'échange commercial et non plus comme but lucratif et d'enrichissement personnel, serait déjà un commencement. On nous maintient dans un système d'esclavage consumérisme, ou l'argent est une nécessité pour vivre. Alors que la seul nécessité que nous ayons pour vivre, c'est de nous nourrir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[MATAF]
Players
7,128 posts
19,671 battles
11 hours ago, Riche_heu_Lieux said:

il faut prendre en compte les pertes au transport d'électricité mais aussi de conversion turbinage/pompage qui sont aux alentours de 40%, qui demanderaient un parc de production tout aussi surdimensionné pour pallier les pertes.

ça c'est principalement le problème des STEP, que le gars évoque très bien dans la vidéo que tu as mise. Si tu écoutes son propos à la fin, il dit quand même que le rendement est bon, la problématique c'est le dimensionnement et il ajoute que le stockage à air comprimé, que j'évoquais avant, est prometteur mais "n'a pas l'air de décoller". Pourtant c'est sans doute le moins polluant et celui qui a le meilleur rendement.

 

MAIS ...

 

Tu m'étonnes qu'il ne décolle pas : s'il le fait les pétroliers sont sur la paille. Les inventions de Guy Nègre n'ont d'ailleurs jamais été réellement soutenues par l'Etat Français, amusant et très logique quand on connait les liens des uns et des autres ... il n'y a guère que les Aéroports de Paris qui ont utilisé ses voitures à air comprimé ... et surtout on a vu se multiplier les "experts" disant que c'était de la m... et de l'escroquerie pour bien démolir la technologie ... bref, on lui a mis des bâtons dans les roues sévères.

 

C'est n'est que depuis peu de temps, notamment du fait d'un partenariat avec Veolia (qui en général n'investit pas vraiment dans les trucs qui ne marchent pas) qui utilise sa technologie pour son Air'volution en projet, que ça commence enfin à bouger un peu : le pauvre Mr Nègre a eu tort de sortir du bois trop tôt. (on notera au passage qu'il aura fallu que sa société passe entre d'autres mains et s'installe au Luxembourg pour que ça commence à bouger ... comme par hasard ... encore une invention Française qui ne progressera qu'une fois partie de chez nous).

 

L'avantage c'est que le rendement avec les meilleures solutions (isothermes) est supérieur aux STEP (très logique ne serait ce que du fait des pertes en friction moindres). La difficulté du stockage massif peut même s'avérer moindre : il n'est pas si difficile de recycler d'ancien puits gaziers en sites de stockage. En France, le jour où on aura vidé le gisement de gaz de Lacq on aura un site intéressant (edit : et là pas besoin de stocker sur la taille d'un département). C'est pas pour tout de suite.

 

Mais l'autre avantage de l'air comprimé est qu'il permet le stockage/production en essaim, pour peu qu'on veuille bien s'y intéresser :

 

c'est pas évident de faire du STEP n'importe où (la question de l'écart de niveau n'est pas négligeable et le volume est important), alors que tu peux parfaitement mettre dans toutes les fermes Françaises un stockage à air comprimé. On a déjà de plus en plus d'agriculteurs qui passent par la solution de leasing de hangars couverts en photovoltaïque, ils ont la place pour un stockage des surplus en air comprimé. Quand tu as, comme un de mes potes ici, 2500 mètres carrés de panneaux sur ton hangar et un deuxième en prévision, tu as de quoi t'assurer l'air comprimé pour produire le courant nécessaire à ton fonctionnement de nuit ET celui d'un véhicule léger pour les déplacements/livraisons de ta production (pas pour les engins agricoles, évidemment et malheureusement ...).

 

Je me suis intéressé à l'essaim et au stockage domestique pour une raison toute bête : le rachat de l'excédent de production des panneaux photovoltaïques en France étant une escroquerie, j'ai envisagé le stockage pour le recycler chez moi de nuit. J'ai tout de suite compris que les batteries sont une hérésie à tous points de vue (tant en termes de coûts que de pollution), le super condensateur serait écologiquement le top mais le coût ... 30 K euros pour une stockage à 10 KW, youpeeeee ... bref, restait un mini STEP (faisable mais encombrant) ou l'air comprimé.

 

La grosse difficulté de l'essaim, qui fait son coût et donc sa durée d'amortissement, c'est que le stockage ne se fait pas à 3 bars ... les pressions en jeu sont énormes (348 bars pour l'Air'volution) pour que la solution soit viable, donc les bonbonnes ne sont pas des "bouteilles de chez But" mais littéralement des produits de haute technologie ... du coup c'est encore trop cher pour le moment (en tout cas pour moi :cap_haloween:), parce que c'est fabriqué au coup par coup.

 

Ce qui signifie qu'il faut obligatoirement un process industriel suffisamment vaste pour avoir une réduction des coûts via une production de masse => une volonté politique est nécessaire pour aller vers ce mode de transition ... et c'est bien le reproche que je fait à tous les politiques actuels, ces solutions et la possibilité de travailler en essaim ça fait belle lurette que c'est connu, mais aucun ne cherche à les mettre en avant pour ne pas se mettre à dos ceux qu'ils contrarieraient et qui pour le moment leur sont bien utiles. Ce qui me fait dire que l'écologie politique en France, quel que soit le parti, est une hypocrisie totale.

 

Bref, ça ne résoudrait pas tout, mais ça contribuerait grandement à diminuer la pollution. Pour ceux que ça intéresse https://fr.mdi.lu/   et  https://www.planet.veolia.com/fr/air-volution-le-vehicule-multiservice-air-comprime

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
[CHATS]
Players
2,942 posts
11,870 battles
3 hours ago, CapitaineChaos said:

et inspirez vous de la vie des indiens des grandes plaines en Amérique du Nord

 

c'est vrai que c'est un bonne exemple

 

78810868_p.jpg.2650314587bd00d7334edcee0c7a1d65.jpg

  • Funny 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
[MATAF]
Players
7,128 posts
19,671 battles
3 hours ago, GASOVER said:

@JymmBlack Une lecture à me proposer sur ce stockage à air comprimé ? 

la littérature est ... énorme ! Le plus simple tu cherches CAES (pour compressed air energy storage) sur google et tu fais le tri pour ce qui t'intéresse. L'action des lobbies pétrolier a énormément ralenti le développement, pourtant les possibilités sont immenses. Les trucs les plus évolués sont, bien sûr, les installations de grande échelle dont notamment le projet Allemand ADELE ( https://www.rwe.com/web/cms/mediablob/en/391748/data/364260/1/rwe-power-ag/innovations/Brochure-ADELE.pdf ). Mais c'est sur les systèmes isothermes que l'air bat les STEP à plate couture.

 

Rien qu'en lisant ça tu pigeras vite à la fois la complexité et l'intérêt, parce que quand on comprime l'air, évidemment, on dégage de la chaleur, et les installations vraiment viables seront celles qui permettront de récupérer cette chaleur à la compression, mais aussi d'utiliser le froid généré à la détente.

 

Evidemment, dans une installation domestique, cette optimisation est extrêmement difficile à réaliser. Mais j'ai quand même par le passé lu quelques essais faits ici et là par des gens qui "injectaient" la chaleur produite à la compression dans la zone de puisage de leur installation de chauffage par géothermie, pour la stocker en prévision de l'hiver. Hélas faute d'un développement industriel massif, ça reste des essais réservés aux gens qui ont de l'argent à claquer pour se faire plaisir ou ne sont pas pressés pour rentabiliser.

 

C'est un peu comme le solaire à ses débuts : l'installation de chauffage par capteurs solaires qu'on a faite dans ma propriété, on l'a amortie bâtiment inclus en 30 ans, heureusement que les capteurs sont durables. Si on faisait la même de nos jours on l'amortirait en 15 ans. Mon installation photovoltaïque récente, elle, sera si je conserve un taux de production conforme à mes prévisions (c'est le cas pour le moment) amortie en dix ans (j'en suis déjà à 4) ... ça commence à devenir intéressant. Pour l'air comprimé, pour le moment je n'ai rien trouvé qui soit amorti en moins de 40 ans, à l'échelle individuelle ça le fait pas, donc j'attends en priant pour que le développement du concept amène une industrialisation à grand échelle et donc une baisse des coûts (exactement comme j'ai fait pour le photovoltaïque, j'ai attendu six ans que ça devienne jouable en tant que particulier).

 

Tu peux aussi aller lire des trucs sur les stockages à très court terme (quelques heures), le principe étant de récupérer de l'énergie quand les installations de production ne sont pas sous "stress" du fait de la consommation pour la restituer aux heures de pointes, là l'air comprimé est une solution qui semble intéresser du monde (notamment les Mines, je suis tombé l'autre jour sur ça  https://www.ces.minesparis.psl.eu/Themes-de-recherche/Stockage-d-energie/Stockage-Energie-de-pression/  mais ils se gardent de beaucoup détailler :cap_haloween: ... ce qui ne m'étonne pas, comme ils l'indiquent, ces technologies vont avoir un intérêt réel à court terme, donc les enjeux financiers pour ceux qui sortiront les bonnes solutions sont importants).

 

Edit : le gag dans tout ça, et un petit regret existentiel que ça m'a provoqué, c'est que j'ai attendu d'approcher les cinquante ans pour m'y intéresser dans le détail, alors qu'à 20 j'étais plutôt bon et bien formé en thermodynamique... on peut pas tout prévoir !

Share this post


Link to post
Share on other sites
[WG]
WG Staff, Administrator, Community, WG Team
4,790 posts
4,046 battles

"Vaste programme" comme dirait le Grand Charles. 

  • Cool 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Players
25 posts
Il y a 1 heure, crexius a dit :

 

c'est vrai que c'est un bonne exemple

 

78810868_p.jpg.2650314587bd00d7334edcee0c7a1d65.jpg

Sauf que ces casinos n'ont pas été construits sur leur terre, mais dans les réserves ou ils ont été parquer. Ils se sont adaptés à l'homme blancs. Et si ceux-ci sont assez cons pour perdre leur argents dans ces établissements, tant pis pour eux. Au moins cela profite aux indiens, on leur a volé leur terre, ils se dédommagent comme ils le peuvent. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

×