Jump to content
Sign in to follow this  
You need to play a total of 50 battles to post in this section.
Ozunix

Anime, Sous-côté et Sur-côté

1 comment in this topic

Recommended Posts

Players
910 posts
6,632 battles

 

Bonjour à tous !

Je vous propose un topic qui m'était dans la tête depuis quelques temps, et avec l'arrivée trop ou trop peu remarquée de certains animés, c'est l'occasion de sortir la machingun.

Je vous invite également à vous rappeler que quand on aborde un sujet aussi sensible, ça amène souvent à des débats virulents donc faire changer d'avis et débattre c'est toujours possible mais de l'ouverture d'esprit n'est jamais en trop.

 

Sous côtés :

 

Le premier qui me vient c'est Rokka, (braves of six flowers) et on y peut pas grand chose... Le scénario de base est nul, mais vraiment quoi, c'est un shonen très stéréotypé et avec du vu, vu et revu .

Alors pourquoi c'est bon ? Parce que c'est un anime dont le genre est dira t-on “un piège”, sous une apparence de shonen, il monte peu à peu un thriller psychologique avec des scènes violentes et absurdes.

Quand on pense partir pour 12 épisodes d'un mauvais BlackClover (pour vous dire !) ça donne pas envie, l'animation est pas folle et la Princesse... Aucune personnalité avec le personnage principale bête comme ses pieds. Ouai, mais ça c'est encore une fois juste en apparence, et vous allez être sur le cul pour les derniers épisodes.

(même si les 3 dernières minutes vous ferons quand même pleurer par la stupidité du twist)

 

Après, il faut que je parle de Tsuki ga kirei, car c’est un anime de romance en animation 3D (ce que d’habitude j’ai du mal à regarder)  qui vous met une baffe. L'animation exploite réellement les effets de rendu, les personnages attachants et l'ambiance vraiment tendre dans la globalité et pesante quand il le faut, là où il le faut. La grande force de cette anime, c'est les émotions qui en ressortent, on est de cœur avec le personnage principal parce que l'histoire se construit autour de lui sans superflus, sans se perdre à chaque épisode avec des Harem mal menés et des perso secondaires plus qu'inutiles.

 

Un anime au registre peu exploré : la s-f et le surnaturel, j’ai nommé TheLostVillage. Ce qui est en effet vraiment rare dans les sorties annuelles, c’est d’avoir de la science-fiction “pure” sans genre qui s’ajoute pour donner la direction principale de l’oeuvre. ( Assassination Classroom par exemple) Là, on nous propose une atmosphère pesante du début à la fin et surtout, tous les personnages du village sont intéressants, il n’y a pas un seul membre (qui vit assez longtemps être développé) qui ne fait pas écho à la société Japonaise et à ses injustices sociales ou familiales qui désignent ses mœurs.

 

Le dernier de cette liste sera également un anime de romance, j'en ais déjà vaguement parlé, il s'agit de Just Because. Alors celui là est le plus connu et le plus récent des trois, c'est aussi le plus difficile à justifier.

Il est dans toute sa réalisation et son animation, très réaliste, peut-être trop dirons certains, mais ça change. C'est une prise de risque pour un anime de romance que ne pas avoir des quiproquos à répétitions, des ex qui reviennent à la vie ou une petite sœur qui débarque de nul part, et ce pour la simple et très bonne raison qu'il faut des choses à raconter... Et il réussit à en dire Just Because, il réussit même bien, on a des scènes qui sans même avoir des dialogues percutants réussissent à vous mettre aux côtés de personnages.

Il y pas mal de questions autour des choix de vie, de l'orientation des jeunes et de la pression familiale qui fixe encore trop souvent l'avenir des jeunes au japon, c'est une trame de fond qui permet d'occuper ceux qui ne veulent pas juste se reposer le cerveau devant l'anime mais aiment avoir matière à réfléchir.

 

Sur côtés :

 

On va pas faire plaisir à tout le monde mais bon, quand il faut y aller…

 

Wotaku sera la première victime de la liste. Alors l’anime est en soit est plutôt bon, y’a pas grand monde qui le classe en anime romance de l’année donc en quoi il est surcoté ? Et bha c’est que sa principale qualitée qui était d’être originale n’est pas si innovante que ça… Il y a déjà eu des animes qui ont un concepte similaire (service servant par exemple) et qui fait aussi bien si ce n’est mieux que Wotaku, et ça c’est vraiment dommage parce que quand on regarde avec du recul l’anime bha on se dit qu’il s’y passe pas grand chose pour une romance qui se dit autant adulte. Parce que bon il y a un baiser qui vient au bout de plusieurs épisodes et ça se dit “Adulte” ? Y’a aucune vraie question de couple, ça ne parle pas des inégalités de salaires qui sont parfois dures à vivre ou encore de l’avis sur le mariage, c’est juste les mêmes clichés que dans un scool life… Le retour de l’ex et l’autre qui est jaloux, l’épisode au parc d’attraction ou encore les sous entendu sexuels qui deviennent vite gênants mais ne font plus rire tant les anime abusent des mêmes sujets. Je sais pas vous mais passé la majorité les jeunes [européens] ne sont pas aussi “immatures” et dans Wotaku ils ont entre 25 et 30 ans ce qui décrédibilise pas mal la romance.

 

Date A Live Bon, là je sais que je me suis vraiment pas fait des copains… Enfin bref, si on admet le ecchi présent absolument partout dans DaL, si on admet que chercher un sens au scénario n’a jamais été l'intention de l’anime lui-même ? En vrai bha ça se regarde, mais juste comme ça quoi, le personnage principale est . ; ho god, vraiment plat et juste basique en soi. Et pour les waifu ? Tout le monde sait que Tooka gagne sur les boobs mais qu’au final c’est Kurumi qui fait fondre l’audimate.

Et y’a juste aucun sens à avoir ces deux “filles” dans un même anime, ça n’a aucun sens qu’un anime aussi “bon enfant” et mignon que le début de date a live part en meurtre de sang froid parce que “lol c’est marrant les filles avec des gros fusils”.

 

Mirrai Nikki : Sur celui-là, pas grand chose à dire, j’aime bien journal du futur, rien que je le fameux “Yuuukiii ?” vous restera en tête pendant un bon moment.

Mais la fin est tellement désastreuse, elle s’étend dans tous les sens, laisse tellement de situations en flou total, n’a aucun sens avec le semblant de cohérence que gardais l’animé.

(Même la fin de Charlotte (pas au fraise hum, l’anime avec la comète) était plus simple à comprendre.)

 

hors-sujet :

 

Je boude un peu l’anime de Grand Blue Pour la seule et unique raison que pas mal des vannes du manga sont passées à la trappe mais non par manque de temps ou d’envie, mais par une forme de censure, où le manga vous donne vraiment l’impression de n’avoir aucun tabou.

Dommage, vraiment l’anime a pourtant mis en valeur d’une manière différente et beaucoup plus complète les scènes de plongées, mais vraiment, lisez le manga.

(là où dans le manga c’est plus des “tableaux” magnifiques mais sans impression de mouvement, on regarde toujours ou presque les personnages depuis l’extérieur)

  • Cool 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×