Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'akatsuki'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Forum
    • English Speaking Forum
    • Deutschsprachige Community
    • Polska Społeczność
    • Česká a slovenská komunita
    • Communauté francophone
    • Comunità Italiana
    • Comunidad de habla española
    • Türkçe Topluluk
  • Mod Section
    • Rules, Announcements and General Discussion (English)
    • Modding Tutorials, Guides and Tools (English)
    • Interface Mods
    • Visual Mods
    • Sound Mods
    • Modpacks
    • Other Mods and Programs
    • Archive
  • Historical Section

Calendars

  • Community Calendar
  • This Day in History

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Twitter


Location


Interests

Found 3 results

  1. Salut les amis ! Je sais pas si vous l'avez remarqué (c'est possible mais au cas où) mais j'aime les destroyers japonais. Genre beaucoup. Du coup devinez de quoi je vais parler aujourd'hui... de porte-avions Russes ! C'est évidemment complètement faux, je vais parler de destroyers Japonais. Mais pas n'importe lesquels. Nan pasque j'entends d'ici les "Last t'as déjà fait TROIS ARTICLES sur eux" ce qui est... faux déjà, j'en ai fait que deux, et ensuite, oui, mais là on va repartir beaucoup plus loin dans le passé à un endroit où je suis jamais allez. Allez, tous à bord du papillon à voyager dans le temps, que je vous rammène tout au début d'une longue lignée... Torpedo Boat Destroyers – Référence Britannique (classes Ikazuchi / Murakumo / Akatsuki / Shirakumo) I\ Le Meilleur Constructeur au Monde A\ Classe Ikazuchi Nous sommes en 1896 ! C'est même pas le XXè siècle et pourtant les japonais sont déjà en plein dans la baston. En effet, ils sortent de la première guerre Sino-Japonaise. Et c'est pas fini va y en avoir d'autre dans les 50 années à venir. Si navalement parlant les japonais ont retenu un truc de la guerre Sino-Japonaise c'est : des petits navires des petits canons et des torpilles – surtout les torpilles <3 - c'est cool. Un cuirassés c'est gros, lourd, lent, ça prend des plombes à recharger et ça vise genre super mal. Jusque là, le Japon n'a jamais opéré que les fameux "torpedo boat", avec des canons à faire rigoler un tank (enfin pas à l'époque) et déplaçant jamais plus de 200t. Mais il faut savoir se modernizer et rien de mieux que la guerre en mer pour pousser un pays à rechercher les dernières technologies navales qui permettront de causer un maximum de dégats ! Et à cette époque, concernant les technologies navales qui causent un maximum de dégats, il n'y a qu'une seule référence qui vient à l'esprit ! Le Royaume Uni ! C'était l'époque où en effet le Royaume Uni était encore badass en mer et où la Royale Navy était encore à peu prèt imposante. Et question petit navires avec torpilles, le grand maitre en la matière de l'époque c'était Yarrow Shipbuilders. Les japonais ne commanderait qu'auprès des meilleurs et ils avaient à l'époque de bonnes relations avec les anglais alors naturellement ils se sont tournés vers eux. A l'époque la crème de la crème en TBDs c'était la classe B ! Enfin elle ne s'appelait pas encore la classe B, mais on les connait beaucoup sous le surnom de four-stack-thirty-knotters, littéralement "quatre cheminée, 30 noeuds" ce qui je pense est une dénomination assez directe. Les japonais voulait grandement s'inspirer de ce designer et commendèrent donc à yarrow six de ces TBDs avec quelques adaptations. ... Ah oui, à l'époque on ne parlait même pas encore de Destroyers ! Eh non, à l'époque, les poids plume de l'arsenal naval après les c'était les Torpedo Boat Destroyers ou TBDs pour faire court. Le racourcissement du nom ne viendrait que plus tard. Cette toute première classe de TBDs japonaise serait nommée Ikazuchi et commandée en 1896. Entre construction et voyage, ils commenceraient leur service en 1899. Habitués des dimensions de la seconde guerre mondiale au revoir, c'était ici un classique des dernières années du XIXè. Soit un déplacement de 400 tonnes, 68m de long, et leur tirant d'eau est littéralement plus petit que ma maman. En armemant, un QF 12-pounder anglais (76mm pour ceux qui se demandent), monté bien à l'avant, et 5 QF 6-pounder Hotchkiss (57mm). Ajoutez à cela deux tubes de torpilles simples de 460mm. Ces TBDs ont été assez peu modernisés. En 1903, l'un des 6-pounder a été remplacé par un autre 12-pounder, et c'est à peu prèt tout. Les 6 navires de la classe se nommaient Ikazuchi, Inazuma, Niji, Akebono, Oboro et Sazanami. Sazanami en 1901 B/ Classe Murakumo La classe Murakumo se bat pour être considérée comme la première classe de TBDs du japon. L'est-elle ou pas ? A vous de juger : commandée directement dans la foulée d'Ikazuchi (juste après, littéralement, quelques jours après) cette fois-ci à un différent constructeur – bien que toujours Britannique – Thornycroft, autre pilier de la flotte anglaise. Et bien qu'ils aient été commandé juste après Ikazuchi, ils ont été livré avant ! Le premier Murakumo est entré en service en décembre 1898. A l'époque, les constructeurs anglais se faisaient souvent de petites guerres de détails sur des designs autrement très similaire. Murakumo était basé sur les two-stack-thirty-knotter, plus tard connu comme la classe D. Et bien qu'ils n'aient que deux cheminées et soient légèrement plus petit que la classe B – et plus légers -, ils étaient autrement très similaires et possédaient exactement le même armement. S'ils y a un truc que les deux designs partageaient, il s'agissait de leur pont, qui respectait (officiellement) les caractéristiques d'un flush-deck (on a apparemment un terme français pour ça, ça serait "franc-tillac" mais bon ça sonne mieux en anglais). C'était une idée géniale mais au final assez mal réalisé qui leur causait des problèmes lors des tempètes ou du mauvais temps (le début d'une longue histoire japonaise avec les tempètes maritimes...) Les 6 navires de la classe se nommaient Murakumo, Shinonome, Yuugiri, Shiranui, Kagero et Usugumo Kagero en 1920 C/ Classes Akatsuki et Shirakumo C'est la guerre mon général, il nous faut plus de navire ! En 1900, l'IJN était satisfait des TBDs qu'ils avaient commandé aux anglais. La prochaine étape était simplement d'en obtenir plus. Ils commandèrent 4 navires et – visiblement incapable de se décider entre les deux classes précédentes – les Akatsuki seraient une reprise d'Ikazuchi, les Shirakumo une reprise de Murakumo. Seul véritable différence de design : les classes précédentes possédaient le défaut que leur gouvernail montrait le bout de son nez hors de l'eau, le rendant particulièrement vulnérale à se faire tirer dessus et ne plus servir à rien. Du coup ces classes étaient supposées régler le problème – ce qui a été fait – et être étudiées pour voir s'il était possible de régler le problème sur les anciens navires – ce qui n'a pas été fait. Akatsuki avait une soeur, Kasumi. La soeur de Shirakumo était nommée Asashio. Kasumi en 1902 II/ Une vue détaillée sur l'Armement Canons Les 12-pdr de l'époque étaient un canon anglais très courant, utilisés d'abord sur les 27-knotter, puis les 30-knotter, et en plus du Japon, l'Italie en a aussi fait l'acquisition. Quant aux 6-pdr Hotchikiss, d'origine Française (même si j'ai pas trouvé un seul navire français qui les a utilisé – d'un autre coté j'ai pas cherché) a été très largement acquis par les anglais, les américains et les russes. Autant vous dire qu'on part là dans des canons mainstream constituant un armement très peu original, mais dans la norme. Comparons les quand même à ce qui se faisait d'autre à l'époque. Canons 12-pdr 12cwt QF Mark I 75mm/50 Pattern 1892 8.8cm/30 SK L/30 3''/50 Mark 2 Nation d'Origine UK Franco-Russe Allemagne USA Date de Design/Service 1893/1894 ????/1892 1890/1892 1898/1900 Calibre 76,2mm 75mm 88mm 76,2mm Vitesse de tir 15rpm 12~15rpm ~15rpm 15~20rpm Vitesse initiale 680mps 823mps 616~670mps 823mps Durée de Vie 2700 coups N/A N/A 4300 coups Réserve de Munition N/A N/A 100~200 N/A Distance Maximale 10,7km à 40° 7,8km à 21° 7,3km à 20° 13,3km à 43° Pas grand chose à dire de plus que ce à quoi on s'attendais déjà. C'est un bon canon avec, pour l'époque, une belle distance de tir. Le reste des statistiques sont plus ou moins dans la norme de l'époque et seraient rapidement dépassées – comme le montre le 3'' américains. Rien de fantastique, mais ça fait le job. Un 12-pdr identique, à bord du cuirassé Mikasa Canons 6-pdr/8cwt QF Mark I 5.2cm/55 SK L/55 Nation d'Origine France Allemagne Date de Design/Service 1883/1884 1905/1906 Calibre 57mm 52mm Vitesse de tir 20rpm 10rpm Vitesse initiale 538mps 850mps Durée de Vie 6000 coups N/A Réserve de Munition N/A N/A Distance Maximale 7,9km à 45° 7,1km à 20° Trouver suffisamment de données sur des canons de petit calibre de la même époque peut être particulièrement complexe, et la volonté des nations d'uniformiser les armements en un calibre unique – déjà avant Dreadnought oui – fonctionne contre ce genre de chose. Bien que la comparaison ci-dessus ne soit pas la plus pertinente en raison de l'écart des dates, elle permet de prouver que le 6-pdr faisait exactement ce qu'il était sensé faire : tirer vite et à puissance réduite pour se débarasser des petits navires sans aucune armure – les Torpedo Boat. un 6-pdr Britannique Torpilles Trouver des infos sur les torpilles en 1898, et surtout des comparaisons c'est chaud. Alors je vais vous proposer ici une comparaison de la seconde génération de torpille que ces classes ont aussi porté et développé autour de 1904. Torpilles 18'' Type 37 45cm C/03 Bliss Leavitt 21'' Mk1 Nation d'Origine Japon Allemagne USA Date de design/Service 1904/1904 1903/1905 1900/1904 Longueur et diamètre 4,95m sur 450mm 5,15m sur 450mm 5m sur 533mm Vitesse - Distance 1km – 28kn 3km – 15kn 1,5km – 31kn 3km – 26kn 3,6km – 27kn Type d'explosif (charge) Acide Picric Plus tard, Shimose (90kg) TNT (176kg) Coton-Poudre (91kg) On va pas se mentir... c'est correct, mais il y a de la place pour du progrès. Bien que cette torpille soit la première designé par les Japonais, ils suivaient encore scrupuleusement les consignes Britanniques et étudiaient attentivement les design de Whitehead qu'ils continueraient d'acheter jusqu'en 1909. Rendons à César ce qui est à César, les designs Allemands et Américains de l'époque étaient plus performant en distance et vitesse et autrement plus modernes. Seul vrai avantage de la Type 37, l'explosif. L'acide Picric était un favori Franco-Anglais de l'époque pour tout depuis les obus jusqu'aux torpilles et chacun y allait de sa petite formule. Avantage : c'est plus puissant que la TNT (20% plus puissant) ce qui constitue un sacré avantage. Désavantage :... C'est pas super stable, assez dangereux, ça doit rester hydraté coute que coute et surtout ça réagis avec certains métaux. La shimose était la version plus stable japonaise. Elle était plus puissante, plus sûre, et constituait ce qu'on peut appeler une maitrise de l'acide picric, rendant cette torpille presque aussi puissante que l'allemande qui portait portait une charge de TNT beaucoup plus grande, et largement plus que l'américaine. Mais sinon, c'était pas une flèche. Les enfants, si vous tombez par hasard sur de l'acide picric non hydraté dans votre vie n'y touchez surtout pas et appelez les démineurs. Ce truc est presque aussi stable que de la nitroglycérine. Nan, je vous le dit parce que ça se croise dans les labos mais aussi les lieux médicaux, donc vous pourriez tomber dessus et savoir que si c'est pas recouvert d'eau c'est TRES dangereux, ça peut servir. Bref, retour aux TBDs japonais. III/ Les TBDs de la même époque Voici pour référence une petite comparaison avec les designs de TBDs ou navires de rôles similaires construits à peu prèt en même temps. Notez que je ne compare pas avec les designs anglais qui étaient basiquement identiques. Classe Ikazuchi Sokol Fulmine Farragut Durandal S90 Nation Japon Russie Italie USA France Allemagne Mise en service 1899 1895 1900 1899 1899 1899 Canons 1*1 76mm 5*1 57mm 1*1 75mm 3*1 47mm 5*1 57mm 4*1 57mm 1*1 65mm 6*1 47mm 3*1 50mm Torpilles 2*1 450mm 2*1 381mm 3*1 350mm 2*1 450mm 2*1 380mm 3*1 450mm Vitesse 30kn 30,2kn 24kn 30,13kn 26kn 27kn Déplacement 400t 240t 337t ~310t ~350t 440t Ikazuchi alliait puissance à l'artillerie avec vitesse, faisant honneur aux designs anglais, définitivement un cran – mais un seul – supérieurs aux autres. Et si j'ai bien précisé un seul cran ça n'est pas parce que les autres avaient leur propre technologie avancée, mais parce qu'eux aussi "s'inspiraient" des anglais à l'époque (légalement ou pas). Le seul qui n'était vraiment pas du tout anglais c'était l'Italien, Fulmine. Et résultat, c'était le plus mauvais de tous... Hallebarde, classe Durandal IV/ Rapport de Service : vie et survie des TBDs Britanno-Japonais Ne vous enfuyez pas tout de suite, ça sera beaucoup moins long qu'avec les Fubuki. En effet, ces navires sont vieux et leur carrière est à la fois homogène et un peu obscure, alors ne vous attendez pas à un million de détails inutiles, mais de très grandes lignes sur ce qu'ils ont fait (ou raté). Et classe par classe plutôt que navire par navire. -Classe Ikazuchi Des six, 3 navires ont été perdus, et 2 ont participé à la première guerre mondiale. Niji s'échoua en Aout 1900 (ça commence bien -.-), mais toutes les autres virent, et survécurent à, la guerre Russo-Japonaise – y compris, donc, Tsushima. Inazuma entra en collision avec un autre navire en 1909 et coula ; Ikazuchi, leader de la classe, explosa d'elle-même en 1913 en raison de la fatigue du métal dans son moteur. Szanami fut retiré du service en 1913 et vendue. Les deux restantes – Oboro et Akebono – virent la première guerre mondiale, et notamment la bataille de Tsingtao. En 1921, elles furent converti en drageurs de mines, puis définitivement vendues et détruites en 1925. -Classe Murakumo Des six, une seule a été perdue et toutes les autres ont vue la guerre Russo-Japonaise et la première guerre mondiale. Elles participèrent toutes à la bataille de la mer Jaune et de Tsushima, puis en 1912, Shinonome coula lors d'un typhon. Les autres furent utilisées à l'instar des Ikazuchi pour prendre des possessions allemandes dans le Pacifique Sud. Après la guerre, Murakumo et Yuugiri furent mises hors-service rapidement, et les 3 autres en 1925. Dessin (russe) en haut, Murakumo -Classes Akatsuki Akatsuki coula à la suite d'une collision sur une mine en 1904 pendant la bataille de Port Arthur. Sa soeur, Kasumi, vit la fin de la guerre Russo-Japonaise, et fut démilitarisée dès 1912. Elle ne vit donc aucun combat pendant la WWI et fut détruite peu après, en 1920. -Classe Shirakumo Les deux TBDs de classe Shirakumo se distinguèrent particulièrement lors de la bataille de Tsushima et on leur attribue une grande partie de la réussite de l'attaque nocture qui a coulé deux cuirassés et deux croiseurs russes. Elles survécurent à cette guerre ainsi qu'à la suivante, puis subirent le même destin que les autres – draggeurs de mines puis détruites en 1925. Shirakumo Conclusion A défaut d'être un départ sur les chapeau de roue, c'est un départ avec des petits bateaux solides que font les destroyers japonais. Rien d'exceptionnel, mais de la qualité pour l'époque. Alors certes, c'est très... anglais, et il faudra attendre beeeeeaucoup de temps pour qu'ils se défassent des doctrines anglaises (Minekaze). Et maintenant que ça c'est fait, n'oubliez pas si vous ne l'avez pas fait de répondre au poll pour savoir quel DD (ou TBD) de l'IJN vous souhaitez lire à propos ensuite ! Merci d'avoir lu et ne vous plaignez pas qu'il n'y a pas de loliboat j'ai juste pas trouvé de kanmusume pour les TBDs de 1899, si vous en trouvez, informez moi... Ah, et pour la classe Fletcher : c'est toujours non.
  2. Decided to cover both the upcoming T7 DDs, the Shiratsuyu in the "gunboat tree" and the Akatsuki in the "torpedo boat tree". Neither ship is bad, the Shiratsuyu especially is pretty damn great, but the way they have designed and placed these ships into the trees makes no god damn sense at all.
  3. hello guys ! j'avais une petite question , l'akatsuki ce joue t'il full torps ? car il a une nouvelle tourelle , donc deux obus de plus . et comment bien le jouer ? ma seconde question est : pour le prix de 16.000 XP , cela vaut vraiment la peine pour rechercher les dernières torps ? on dirait qu'il n'y as presque pas de changement pour un tel prix .. voilà , c'est un petit topic , j'espère avoir vos avis ps : les questions sur le kagero commencent a la page 2!
×