Jump to content

Orontess

Players
  • Content Сount

    448
  • Joined

  • Last visited

  • Battles

    2396

About Orontess

  • Rank
    Warrant Officer
  • Insignia

Recent Profile Visitors

512 profile views
  1. Regardez qui entre en phase de test :
  2. Orontess

    Destroyer Francais

    Exclusivité, exclusivité. Les dd français sont apparue sur gamemodels3D. Résultats pas d'écran de fumée DU TOUT sur la totalité de la ligne et accélérateur de rechargement à partir du tiers VI Gépard (coef 0.5, durée 15s, rechargement de 150s) mais boost de moteur amélioré (coef 0.2 non 0.08, durée 180s non 120s, rechargement de 120s non 180s) ... Je pense qu'ils ont pas compris la leçons du (pas)Terrible et avec la meta CV actuel Et pour la réalité historique ont repassera ... Le Fantasque : Le Mogador : Le Kleber : Aucun ne suit de plan de disposition d'armement utilisé ni même projeter même le Kleber dont on connait très bien les différentes propositions
  3. Orontess

    Arbre russe

    Tiers : La classe Gangut Historique Caractéristiques historiques : Caractéristique in-game : Puissance de feu : Artillerie Principale : 4x3x305/52 mm Modèle 1907 : Artillerie excellente. Mis à part la disposition des tourelles et la précision, elle est meilleurs que celle du Nikolaï au niveau du DPM et de la portée Artillerie Secondaire : 16x 120/50 Modèle 1905 Médiocre, environs la même que celle du Nikolaï DCA : Médiocre Mobilité : Extrêmement furtif (pour un BB), rapide mais pataud Résistance : Pole réduit particulièrement si on prend on compte qu'il manque une équipe de réparation; équipe de contrôle des dégâts "communiste" (après 3/5 charges ils font grèves), blindage très efficace contre les obus de petit et moyen calibre. Invulnérable vers l'avant, par mais citadelle vulnérable aux obus de gros calibre ci de flanc. Conclusion : ++ Bonne résistance vis à vis des armes de moyen et petit calibre ++ Placement de l'artillerie + Bonne capacité de perforation + Invulnérable aux pénétrations de face + DPM élevé + Furtivité + Vitesse + Chance d'incendie = Portée - Rayon de Giration - Vitesse des obus - DCA faible - Secondaire - Précision - Citadelle longue et haute - Tourelles peut solides - Nombre de PV - Consommable équipe de réparation a une charge de moins -- Consommable équipe de contrôle des avaries limité à 3/5 charges -- Pénétration et citadelle de flanc (pas de surpen)  Navire globalement bon, quasi invulnérable de face et possédant une artillerie excellente. En plus de cela il a une excellente furtivité et une bonne vitesse. Il sera très efficace en début de partie tant que ces consommables aux charges limités ne seront pas consommés (mais les parties tiers III sont rarement assez longue pour ça). Pour moi ses seuls défauts semble une citadelle fragile de flanc, un pole de vie limité et un armement facilement HS.
  4. Orontess

    Arbre russe

    C'est sur que le Repair Party à cinq charge, c'est pas ce qui a de mieux du moins en haut rang, par contre en bas tiers où les parties sont rapides, un repair party plus rapide et plutôt un avantage. Il a aussi le problème de Heal à une charge de moins mais comme dit plus haut ça ne se ressentira que sur les parties longues et faut pas oublier qu'a partir du tiers VIII, y a le radar ! Pour moi, les rangs qui me semble bien craquer c'est les tiers III, IV, V, VII. Les autres me semblent juste moyen et le VI est pourri (blindage de pont max et flanc des casemates à 25mm si tu vois ce que je veux dire ...)
  5. Orontess

    Arbre russe

    Tout les rang III ont du 16mm aux extrémités, les tiers IV du 19mm du moins au dessus de la ceinture blindée. La 38mm, c'est pour le pont (qui ne sera donc jamais pénétrer sauf par les HE des BB) sinon pour les flancs, c'est 102mm minimum ... même les BB tiers X, c'est du 32mm.
  6. Orontess

    Arbre russe

    Non, bien que je me demande ce qui l'en empêche, voici le champs de battage de l'artillerie principale, au max quatre tourelles par flanc comme tous les tiers III, mis à part le Koenig Albert : Mais bon avec 4 tourelles en chasse (ce que nulle autre que lui a à ce tiers) et une invulnérabilité à tous sauf au incendie et aux coup dans les tourelles de face, on va pas pleurer Un petit aperçut du blindage extérieur pour ce marrer, à part des superstructures des plus limité c'est directe minim 38mm de pont et 102mm de flanc, même le Yamato passe pas
  7. Orontess

    Arbre russe

    Voilà les caractéristiques et l'analyse théorique sur le Knyav-Suvorov, cuirassé soviétique de tiers III : Tiers III Knyav-Suvorov Historique : Un refeet complet d'un projet de 1907, le Skvortsov M1907 avec un placement de tourelle hexagonale (il fait penser aux Colossus et Kaiser), on peut cependant voir dans son design initiale l'héritage des pré-dreadnought de la classe Andrei Pervozvanny. Le nom vient d'un cuirassé de la classe Borodino coulé à Tsushima comme navire amiral de la flotte russe. Puissance de feu : Artillerie Principale : 5x2x305/52 Mle 1907 : Artillerie à dpm et précision faible, mais bonne disposition, portée et chance d'incendie et excellente pénétration AP. Artillerie Secondaire : 14x130/55 Mle 1913 : Faible DCA : La meilleurs pour le tiers Mobilité : furtif et rapide Résistance : Bon pôle de PV initiale, moyen potentiel du fait d'une charge de heal de moins, blindage quasi invulnérable face aux obus de petit et moyen calibre et aux obus de gros calibre en chasse et en retraite. Il est cependant très punitif si pris de flanc par un autre BB et les tourelles peuvent facilement être mise hors service de plus il possède le consommable de contrôle des avaries soviétique à recharge rapide limité à 3/5 charges. Conclusion : ++ Exceptionnelle capacité de perforation ++ Invulnérable aux pénétrations sauf de flanc + Furtivité + Vitesse + Portée + Placement de l'artillerie + Excellente DCA + Chance d'incendie + Nombre de PV - Rayon de Giration - Secondaire - Vitesse des obus - DPM AP et HE - Précision - Citadelle longue et haute - Consommable équipe de réparation a une charge de moins -- Consommable équipe de contrôle des avaries limité à 3/5 charges -- Pénétration et citadelle de flanc (pas de surpen) Excellent navire, quasi invulnérable si non pris de flanc, une artillerie moyenne mais avec une pénétration exceptionnel. En plus de cela il a une excellente furtivité et une bonne vitesse. Il sera très efficace en début de partie tant que ces consommables aux charges limités ne seront pas consommés (mais les parties tiers III sont rarement assez longue pour ça). Pour moi son seul défaut réel semble une citadelle fragile de flanc et un armement facilement HS.
  8. Orontess

    Arbre russe

    Il semblerait que les BB russes vont entrer en phase de test pour la 8.1. En fin de compte la ligne sera caractérisée par une vitesse élevée jusqu'au tiers VIII puis à partir de ce tiers d'un radar. Le blindage protégera de façon médiocre la citadelle contre les obus de cuirassé mais sera une couverture efficace contre les obus de petit calibres. S'y ajoutera une excellente artillerie particulièrement en AP.
  9. Orontess

    Vos jeux de substitution après WoWS et la 0.8.0

    Ya toujours warthunder, ou les totals war, ou EUIV ou HIIV ou le bon vieux Star Wars Empire at War en mode gros modeur
  10. Orontess

    Wargaming change toutes les classes de navires

    Je tiens à différencier deux catégories : - Les "super-croiseur/cruiser-killer/large-cruiser/heavy-cruiser/croiseur-protégé" dont le rôle principale est la reconnaissance et la chasse au croiseurs - Les "cuirassé rapides/battle-cruiser/Schlachtkreuzer/croiseur-cuirassé" dont le rôle principale était de doubler la ligne de bataille voir d'y ajouter leurs feux. Il est claire que les Stalingrad/Kronshtadt/B-65/Alaska sont de la première catégorie (filiation directe avec les croiseurs classe Kirov ou Baltimore). Les autres sont clairement dans la deuxième catégorie n'étant que le pendant légers des cuirassé contemporains (ou futurs) avec un schéma de blindage similaire (bien que plus légers) et des canons conçut avant tout pour percer le blindage d'un navire de ligne (les 280mm du Scharmhorst devant être remplacer par du 380mm). Le Hood hérite des Queen Elizabeth, le Kongo des l'Iron Duke, le Scharnhorst du Bayern (et même lui même au Bismarck), l'Amagi du Kaga et le Borodino des Ganguts, seul le Dunkerque est dépareillé car ouvrant l'aire des cuirassé rapide et du Richelieu. Seul les Lexington font figure d'éléphant dans cette classification, chez eux ont voient une filiation directe avec les croiseurs cuirassé classe Tenessee.
  11. Orontess

    Impacte des obus sur un navire

    Le problème n'est pas vectoriel mais angulaire (donc en ° ou radiant en lieu de m). Après je ne fait que rapporter ce que l'ont ma dit, après d'un point de vue strictement physique je serai d'accord avec toi, la masse est tellement énorme ... Mais il faut infiniment moins de force pour donner de la bande à un navire que pour le pousser, surtout latéralement. Et puis les canons des tourelles ont un minimum de mécanisme de recul.
  12. Orontess

    Impacte des obus sur un navire

    Là ou l'influence des obus est la plus forte c'est lors d'une salve complète d'une cuirassé. Certain ne pouvait pas tirer une salve complète de flanc sous peine de chavirer !!! (Selon mon grand-père qui fut timonier du Jean Bart, la classe Richelieu tirait de préférence de face pour éviter ce désagrément). Certain croiseurs (principalement les Mogami et les Kirov) étaient construit tellement légèrement que tirer une bordée m’était à mal leurs rigidité structurelle Mais je pense que le problème est tellement complexe pour un intérêt en jeux limité qu'il n'est pas pris en compte. Petite photo du Iowa tirant une bordée durant la guerre du Golf : Le concept pris à l'envers est ce qu'ont appelle le moteur fusé
  13. Merci, Tanatoy pour les infos et seine décision pour les compensations ... surtout qu'en ce moment les français ont tendance à être plus revendicatif qu'à l’accoutumé
  14. Euh à l'Armistice, la Loire (sans parler de la seine) avaient été traversé par les allemands depuis belle lurette. Comment tu veut mener une guerre de mouvement contre les allemand quand toute tes unités de manœuvre (ou presque) ont été détruite ou on perdu leurs matériels dans la poche de Dunkerque. De plus les anglais avaient perdu tout leurs matériel lourd terrestre à Dunkerque, ils n'avaient pas assez de matériel pour soutenir un front principal, tout juste suffisant pour un front secondaire contre la "fabuleuse" armée italienne. Comment tu crois qu'ils auraient put tenir contre l'armée allemande le ratio à l'époque de l'armistice c'est au mieux 50 divisions franco-britanique contre 150 allemandes. Quand à l'armée espagnol, elle aurait pas eut besoin d'agir, il auraient suffit aux allemand d'envoyer à Gibraltar une dizaine de Division et une bonne partie de leurs aviation et la Royal Navy, n'aurait jamais put tenir le détroit (et pour faire venir des troupes correctement armée et des avions en Afrique du nord suffisamment rapidement, j'imagine pas le nombre de convoi et les pertes de ceux-ci face aux U-boot et Luftwaffe). Une fois Gibraltar tombée et le détroit fermée au convois, ceux-ci aurait du faire le tour de l'Afrique via Suez pour ravitaillé Malte ou l'Egypte ... pour moi le sort de Malte était celé d'un simple point de vue logistique. De plus les troupes allemandes auraient put passer facilement par Gibraltar vers le Maroc et n'auraient donc pas eut les problèmes de ravitaillements qu'ils ont eut en Libye. Une dernière chose si tu regarde le personnel des divisions blindés françaises lors de la libération, la presque totalité est soit des FFL, soit des restes de l'Armée d'Afrique d'avant Torch (réserve limité) soit des français d'Afrique (réserve tout en autant limité), la majeur partie des "indigènes" était dans des régiments de tirailleurs donc de fusillé demandant beaucoup moins de connaissance technique. Le manque de mécano et de logistique fut l'un des principaux défaut des Armées françaises à la libération et cette façon de fonctionner (l'art de la débrouille) laisse des traces encore aujourd’hui.
  15. Je propose un autre événement sur le sabordage de la flotte allemand à Scapa-Flow pour donner le change quoique l’utilité politique de cette affaire m'échappe et la qualité de leurs sabordage et moindre que la notre ... un sérieux manque de savoir faire de la part des allemands à ce niveau là
×