Jump to content

Mouamem

Players
  • Content Сount

    21
  • Joined

  • Last visited

  • Battles

    2789

About Mouamem

  • Rank
    Able Seaman
  • Insignia

Profile Information

  • Location
    Chocolatine!

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Mouamem

    Ruyjo VS Independance

    J'avoue que j'ai pris le passage en Ruyjo un peu à la légère. Ça semblait si simple en Hosho ... Ce n'est pas la première fois que ça m'arrive (le passage en Phoenix ou en Colorado m'avait aussi déstabilisé par exemple) mais galérer autant, j'avoue que j'ai pris cher à mon ego. C'est ce qui fait l'attrait de WoW, cet ascenseur émotionnel permanent! Je mettrai le "Concealment" quand j'aurai 4 pts de plus, mais je ,'y suis pas encore Je vais manger du coop et quelques parties aléatoires pour bien me familiariser avec le jeu manuel, notamment le straffing. Merci à tous pour vos conseils
  2. Mouamem

    Ruyjo VS Independance

    Merci pour les conseils à vous trois, j'ai redistribué mes points comme le préconise d615jbt. Par contre, le skill Mitrailleur de queue XP ne semble pas vous intéresser?
  3. Mouamem

    Ruyjo VS Independance

    Pour ma part, je reste en 1-2-2 car c'est ainsi que je conçois le rôle d'un CV. Mais j'ai vraiment l'impression qu'on est moins nombreux que les CV AS depuis le t6. Et surtout je vais apprendre la patience et ne pas me focaliser sur mes stats (ça me mine d'être si mauvais avec ce CV). Ne pas renoncer, s’entraîner, ça devrait payer ;) Voici la répartition des 11 points de mon cap, dites moi si je devrai le modifier, merci
  4. Mouamem

    Ruyjo VS Independance

    Merci pour ta réponse Neoptera, je n'accuse surtout pas le RNG. Avoir un RNG défavorable sur 16 parties c'est être très parano (même si en 16 parties, j'ai eu droit 4 fois à des CV alliés en mode AFK). On subit tous des séries de défaites ou de victoires certains jours, je suis conscient que le principal vecteur n'est pas le RNG mais le joueur. Comme tu me le confirmes, le contexte à partir de T6 devient de plus en plus compliqué. Il y a aussi un manque de maîtrise de ma part, je ne le nie pas. Je me suis précipité sur les batailles coop quand j'ai eu mon Ruyjo pour apprendre le gaming CV manuel et c'est vrai que ça demande pas mal d'entrainement. Mais la différence est énorme par rapport à l'automatique, ça tape sec quand la visée est bonne. Je crois que ma première partie en Ruyjo je fais 60k uniquement en torp manuelles. Ca devait être un cadeau de bienvenu parce qu'après rideau, je ne suis plus invité au festin J'ai discuté avec d'autres joueurs de Ruyjo IG et bcp me confirment qu'ils basculent du 1-1-2 initial à 3-1-1 une fois qu'ils maîtrisent le manuel. Ils me conseillent de lacher mon 1-2-2 pour le full fighter. Surtout ils m'ont tous dit qu'il fallait être patient ce qui me semble paradoxal pour un joueur de CV car tu dois être sur tous les fronts (gestion des escadrons, surveillance des avions ennemis, spotting permanent pour aider ton équipe, gestion de ton navire, des demandes d'appui ou de protection, de l'orientation du jeu...). Enfin, la stratégie prend enfin de l'importance. Quand tu pouvais aller "taper ou et quand tu voulais" en t4/t5, maintenant tu dois tout anticiper et calculer par rapport à bcp de facteurs. Et c'est la grande différence avec le Zuiho. Fini le top tier, bienvenu dans l'univers T6/T8. Je vais m'accrocher parce que je suis sur que la vérité est au bout du pont d'envol et que c'est quand même bon de jouer un CV.
  5. Mouamem

    Ruyjo VS Independance

    Ahoy les amis, Je rebondis sur ce sujet car je me suis récemment lancé dans la branche CV IJN et je vais m’arrêter au Ruyjo. Je n’irai pas plus loin car autant je me suis éclaté en Hosho et en Zuiho, autant je comprends pas ce qu'on peut tirer d'un Ruyjo. 16 parties (je sais c'est peu mais je n'irai pas plus loin) dont 3 victoires!!!! 16 parties et 25 k de dégats moyen (quand je tournais à plus de 40k avec ses prédécesseurs) 16 parties dont 14 contre un (voir deux, soyons fous) Independence et son mode full fighter (c'est à dire 4 chasseurs pour moi contre 18 pour mon adversaire donc je passe mon temps à cacher mes avions!!!!) 16 parties et seulement 8 navires détruits!!!! 16 parties et seulement 2,6 avions adverses abattus en moyenne!!! 16 parties et 9 en low tier avec son lot d'AA t8 hallucinant pour un CV t6!!! 16 parties à voir mes avions se faire descendre avant d'avoir pu attaquer (je prends toutes mes précautions pourtant comme le conseille par exemple https://forum.worldofwarships.eu/profile/513962073-godofweebs/ ) 16 parties dont 8 seulement à survivre au combat!!! 16 parties dont une grande majorité à me faire incendier par mon équipe parce que je ne sers à rien et que je suis noob 16 parties qui deviennent au fur et à mesure de la souffrance alors que je prenais du plaisir à jouer CV jusque là!!! 16 parties à constater que le full fighter CV est ultra majoritaire et que ça ne m'attire pas du tout. 16 parties à parcourir le forum français pour me rende compte qu'il y a peu de retours sur ce CV Bien sur certains vont me dire que le Ruyjo est un super CV (je confirme aussi) mais le MM actuel lui est totalement défavorable et autant je me régale avec les autres classes de navires, autant je baisse les bras en CV. Je suis persuadé que la série va continuer ainsi. Il arrive à tout le monde de mal maîtriser un navire et ses compétences au début ou de subir un RNG négatif qui se traduit par une série de défaite mais là ce n'est pas ça à mon gout. Le Ruyjo n'est pas à sa place et son environnement est en pleine évolution (2 branches de croiseurs US et leur AA, CV 3-1-1 majoritaires..) le met de plus en plus en retrait. Dommage... Voila mon bilan en guise de conclusion
  6. Merci beaucoup redspirit69 (J'ai cherché un peu partout sur le forum sans rien trouver.)
  7. Bonjour, vous avez certainement vu que la MAJ 0.7.5 va modifier la ligne des croiseurs américains pour le partager en deux. Ma question est simple: que dois-je faire de mes deux navires concernés? En effet, possédant un Pensacola et un Cleveland, j'aimerai savoir si je dois vendre mes deux croiseurs US ou s'il vont automatiquement migrer vers leur nouveau tiers (du t7 au t6 pour le Pepsi et du t6 au t8pour le Cleve)?
  8. Mouamem

    Batopédia

    Moi je le trouve très pratique ton tableau. Ça permet d'avoir toutes les infos rapidement, bravo pour le travail
  9. Je pense surtout que l'on cherche tous la gagne à chaque fois sinon on ne serait pas sur WoW. Après certains jouent presque leur vie à chaque partie alors que d'autres sont en mode balek... Pour savoir si la partie part sur de bonnes bases, j'utilise le test du F10: En début de partie j'appuie d'abord sur F10 (glhf) et je vois si ça réagit. Si c'est le cas il y a de grandes chances que tout se passe bien pour ma team sinon il y a de grandes chances qu'on perde. C'est juste qu'un bon leading + de la communication ig et tu sais que ta partie est bien engagée. Même un joueur moyen peut se sublimer s'il est bien commandé. Après tu peux faire tous les efforts que tu veux dans ton coin, je suis sur que le chat ig de ta partie perdue en Richelieu ne devait pas être trop débordé (sauf par les demandes d'assistance à la rigueur ou les attention à la case).
  10. Sana-Khan, on n'a jamais alimenté cette théorie grotesque. Je me doute bien que WG ne scrute pas chacun des joueurs (30000 je crois en EU) en se disant: "Tiens on va faire perdre Jaberwock 6 fois d'affilée parce qu'on est très méchant, après on ferra perdre Mouamem 10 fois parce qu'il le vaut bien et ensuite on ferra en sorte que toutes les torps finissent sur les navires de Sana-Khan! C'est qui les patrons ici!"
  11. Je me pose aussi cette question parce que j'ai souvent la même sensation. Je viens juste d’enchaîner 5 défaites avec mon Colorado (oui je suis maso) et j'avoue que chaque fois le teamplay etait cata malgré des ordres clairs et mes dégâts ont bien amusé les adversaires alors que ce matin je collais des cita à tout va avec mon BB US?
  12. Si tout s'expliquait par des formules, des algorithmes ou des théorèmes, nous serions certainement tous des bots. Justement, ce qui nous différencie des bots et que personne ne peut quantifier ou théoriser, c'est cet espace complexe entre nos deux oreilles. A ce titre, on peut donc rajouter la psychologie et même la sociologie (on joue en équipe) au sciences qui influent notre façon de jouer nos destroyers et autres terreurs des mers. D'ailleurs la loi de Murphy dévoile un impact psychologique.Si un joueur enchaîne les défaites, il mettra en cause le MM, ses coéquipiers ou la loi de Murphy (qui sert à justifier ces situations).. sauf lui-même!. Alors que s’il gagne 10 parties de suite, il n’y pensera pas tant un épisode négatif est plus marquant qu’un positif. Je rappelle aussi que ce sujet fait suite à un autre sujet de Brave_47_ qui essayait de comprendre comment il avait pu enchaîner 14 défaites!
  13. Si après ça je mets pas 10 citadelles par game, je demanderai à "factorielle" de m'expliquer ;)
  14. Mouamem

    14 ème défaite d'affiléé

    Je suis aussi passé par ces moments difficiles, 40 défaites sur une soixantaine de parties et je me suis posé les mêmes questions que toi. J'ai réussi à remonter patiemment mon déficit mais ça reste un très mauvais moment sur WOW. Pour ma part, je pense que c'est un mix: nouveaux navires, MM compliqué (en tier 6 notamment j'ai pleuré un moment), mauvais teamplay et surtout mauvaise spirale. Les bonnes parties n’entraînent pas forcement une dynamique de victoire mais une ou plusieurs mauvaises parties peuvent te retourner la tête. Moi, je me suis mis a déjouer complètement dans mon gameplay en voulant inverser la tendance. Du coup, je surjouait mes navires (style rusher avec Omaha d'entrée de jeu!) et ça n'a fait qu'aggraver mon bilan qui est vite devenu désastreux. Tout ça pendant trois jours avant que je ne fasse un break salutaire.
  15. Mouamem

    Courbet (T4)

    Parlons un peu du Courbet, ce battleship oublié du forum français... Donc la classe Courbet est la première classe de cuirassés de type dreadnought construite en France. Quatre navires composent cette classe: le Jean Bart (1911), le Paris (1912), le France (1912) et le Courbet (1913). C'est avec son sistership le Jean Bart que notre fier Courbet participe avec succès à la bataille d'Antivari en août 1914 en coulant un croiseur austro-hongrois, le Zenta. Concernant le navire en lui-même, il est muni de 6 tourelles doubles de 305mm et d'une portée initiale de 15,8 km (puis 17,4 km en top). Son blindage est assez résistant à condition d'être bien anglé, par contre il brûle assez bien et craint beaucoup les torpilles. Sa vitesse (21n) et sa maniabilité sont dans la moyenne des BB de son tiers. Navire agréable donc, avec une bonne portée qui lui donne un avantage de firing range sur beaucoup de ses congénères en T3/T4. Ce pur dreadnought permet de mettre de belles claques aux étourdis d'en face mais, (car il y a bien sur un mais) parlons un peu des munitions. L'AP est relativement efficace mais dans un rayon de 6 km à 11 km, en dehors de cette zone, c'est overpen ou nopen en pagaille. Heureusement que son HE permet de compenser à courte distance, jumelée avec des secondaires redoutables, le corps à corps avec un Courbet peu vite tourner au cauchemar. J'ajoute que ses HE permettent aussi de faire de belles "BBQ party" à longue distances. C'est d'ailleurs cette munition que j'utilise dans plus de 50% des salves. Pour l'instant, je n'ai joué que des BB US, GB, Fr et allemands et c'est bien le seul cuirassé sur lequel j'utilise autant la HE. Enfin je finirai par le gros hic du Courbet: sa dispersion. Si cela est courant pour des BB de bas tiers d'arroser approximativement, elle est source de beaucoup de frustration avec notre sujet tant elle peut être faramineuse. Je me suis même demandé si WG ne pourrait prendre en compte l'option "noyer ses adversaires sous des gerbes d'eau" avec un joli ruban de récompense car dans cet exercice, le Courbet excelle. J'ai d'ailleurs patiemment compilé les stats de ce cuirassé sur une trentaine de batailles aléatoires et j'arrive à presque 10% de coups au buts comptabilisés pour une centaine d'obus tirés par partie, toutes distances comprises. Je trouve que ça devient presque de la loterie et ayant joué d'autres BB US, GB ou allemands, aucun de ces confrères ne m'a autant déçu.
×