Jump to content

archeododo

Players
  • Content Сount

    10
  • Joined

  • Last visited

  • Battles

    346

About archeododo

  • Rank
    Able Seaman
  • Insignia

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  1. archeododo

    Le pavillon russe

    En fait tu as raison, mais ce n'est pas facile d'y voir claire dans tous ce fatra et dans ma bibliothèque la plupart de mes livres traitant du sujet parle de la classe Borodino. Le sujet en lui même est complexe, certains navires ont changés 2 ou 3 fois de nom. Ce qui est sur par contre c'est que l'URSS n'avait aucun P-A en 1941, ni aucun plan, ni projet... Rien, nada, le petit père des peuples avait décidé que c'était inutile, d'ailleur le Marechal Legorov (ou Egorov ca marche aussi) qui avait proposé 6 P-A pour le 1er plan quinquennal a mal finis.
  2. archeododo

    Le pavillon russe

    Il y'a de quoi faire des destroyers, des croiseurs et un peut de cuirassé en tapant dans la flotte imperiale et les projets. Il y'avait beaucoup de projets très interressant (cuirassé projet 21 et 23), mais quasi rien n'avait été finis avant la guerre. Il faut comprendre aussi qu'entre 1921 et 1939 il y'a eu 8 commissaire a la marine, le plus longtemps a tenus 3 ans (1921 -1924), et entre 1937 et 1939 il y'en a eu 5, ils sont tous mort fusillé sauf un chanceux qui est mort en prison. Pendant la guerre, avec la perte d'une partie des chantiers naval, et de la production d'acier, la priorité était a la construction de char. Pour faire simple entre 1941 et 1945 seul 2 croiseurs, 18 destroyers ont été construit (pour les unités utilisable en jeu), avant entre 1921 et 1941 il y'a eu 7 croiseurs de construit (ou refondus) et 44 destroyer.
  3. archeododo

    Le pavillon russe

    Il n'y avait pas de porte-avion soviétique, juste de vagues projets; comme le croiseur de bataille Izmail (classe Borodino) non terminé et réservé pour être transformé en P-A d'une capacité de 75 avions, ou encore le Poltava (classe Gangut, rebatisé Frunze en janvier 1926) prévus comme P-A d'une capacité de 50 avions. Quand au Vorochilov, c'est un croiseur de la classe Kirov en 1941. Je dis en 1941, par ce que des Vorochilov il y'en a eu d'autre notemment un croiseur léger: l'Amiral Boutakov, rebaptisé Pravda, puis Vorochilov en octobre 1926, finallement abandonné a Kronstadt jusqu'en 1939 ou il était prévus de le transformé en croiseur école sous le nom d'Aurora (projet 78).
  4. archeododo

    Jeu sympa mais déception au niveau des cartes

    Suriago est une composente de la bataille de Leyte
  5. archeododo

    world of warchip en francais

    Dans le launcher, tu cliques sur le petit drapeau anglais et tu choisis le français, et voila tu as le jeu en français (sauf les voix).
  6. archeododo

    Jeu sympa mais déception au niveau des cartes

    Ce n'est pas le but du jeu qui reste un jeu d'arcade ou on fait piew piew sur d'autre navires. Bon ce qu'il faudrais, c'est qu'un éditeur se sorte les doigts du fondement pour nous sortir un simulation naval, par ce que le genre est a l'abandon, j'ai rien eu a me mettre sous la dent depuis Fighting steel.
  7. archeododo

    Jeu sympa mais déception au niveau des cartes

    Salut, Je vais juste répondre sur quelques points: -pour la taille des maps, l'idée est tentante sauf que sur 160 bataille j'ai deja 7 draw par manque de temps (c'est énorme je trouve, surtout si compare avec WoT). alors si tu augmentes la taille des maps, tu augmentes aussi les chances de draw, la solution pourrais être d'augmenter la durée des batailles, sauf que cela risque de rendre les batailles trop longues. -pour les mines, je vois deja des points de cap bloqués par des tonnes de mines. Les mines seraient des tueuses de gameplay avant d'être des tueuses de navire
  8. archeododo

    Peut-on m'expliquer la vision du MatchMaking ?

    Le MM n'est pas au point, mais cela reste une beta alors je ne vois pas trop l'interret de raler. Cela dis cela reste frustant, je viens de me faire farm en myogi par un destroyer T7, je ne l'ai jamais vus, par contre j'ai vus sa salve de torpille sortie de nul part.
  9. archeododo

    Le Myogi et ses cannons

    J'ai expérimenté cela avec le Myogi dans une bataille ou par le fait du hasard 3 croiseurs sont successivement venus me taquiner: 22 touches pour 56 000 de dégats et 3 kills. C'est bien le seul avantage du Myogi: le OS de croiseur. Pour le reste je ne sais pas si c'est le fait qu'il ne possede que 6 canons mais je trouve que toucher a longue distance est une gageure, j'encadre, j'encadre mais je touche rarement. C'est d'autant plus frustant qu'on peut tirer a 20km (ce qui est bien inutile pour le coup), mais aussi par ce qu'avec le Wyoming a distance de tir égale (12-13 km) je touche beaucoup plus alors que la dispertion est moins bonne.
  10. archeododo

    a quand les allemands et anglais

    Comme le jeu prend des navires des années 20, l'arbre Russe ne vas pas manquer de croiseurs et de destroyers (dont certain classés comme lourds pourraient avoir un gameplay atypique). Pour les cuirassés la liste est moins grande, mais il y'a quand même de quoi faire pour le début de l'arbre, par contre la fin risque d'être remplis de projet: -projet 21: cuirassé de 35 000T, 3X3 406mm, Architecture de type Nelson -projet 23: cuirassé de 46 000T, 3X3 406mm, 2 tourelles avant et 1 arrière. -etc... Par contre pour les portes-avions, c'est le néant total. Sur les prévisions de la flotte soviétique entre 39 et 47, 2 PA était prévus (1 dans la pacifique et 1 en Artique), sauf qu'ils n'ont jamais été réalisés ni même réellement concus. C'est en partis (le mot est faible) la faute au petit père qui ne jurait que par les croiseurs.
×