Jump to content

Lhynn

Players
  • Content Сount

    29
  • Joined

  • Last visited

  • Battles

    3928
  • Clan

    [GA]

About Lhynn

  • Rank
    Able Seaman
  • Insignia

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Well, then we'll have to agree that the only explanation is that my game is bugged, coz I completed all 6 daily XP missions and a whole bunch of missions for the Cossack campaign today and only got a progress of 2/40 on the Dreadnought marathon, instead of 6/40. Hence the question again: what the hell...? Coz if it actually means "complete 40 CHAINS OF 3 Daily Missions" and NOT "complete 40 MISSIONS of the Daily Missions", then it means one has to play for 2 hours 20 days in a row to complete all 40 series of 3 daily missions to get a miserable Tier 3 Port Queen, which is BS. Farming like a pony for a Tier 6 premium "may" (and I insist on the comas) be worth the sweat, but for a Tier 3 that may as well have been offered to everybody as an Xmas gift considering its abysmal performance and lack of value other than being the first historical battleship, thanks but no thanks.
  2. Is there any place where we can actually SEE WHAT MISSIONS WE HAVE TO COMPLETE to get the Dreadnought?!?!? There's no list of missions anywhere, not on the portal nor ingame. Wtf??
  3. Lhynn

    Cuirassés français de rangs VII à X

    Il semblerait qu'on n'a vraiment pas joué les mêmes navires : - le Bretagne est une copie bas-de-gamme du New York et certainement pas du Koenig, qui est au demeurant le meilleur BB T5 non-premium. - le Normandie est excellent à piloter mais en dehors de sa maniabilité, c'est une infâme bouse, incapable de toucher, incapable de pénétrer, et encore moins une machine à citadelles contrairement, justement, à ce qu'on pouvait attendre de lui. Et littéralement zéro DCA. J'ai écrit un post plus détaillé à ce sujet dans le topic consacré aux BB FR T3-6. En tout cas, une énorme déception en ce qui me concerne, j'ai rarement été aussi pressé de finir un navire et de le vendre définitivement. - le Lyon est fantastique : un mur d'obus qui, loin d' "atterrir systématiquement à la flotte passé 12 km" (sauf RNG qui trolle évidemment), garantit justement au moins une chance de toucher peu importe l'angle et la distance, et provoque généralement des éclats de rire involontaires quand on colle une double citadelle sur un croiseur ou quand un BB Tier 8 panique et fait demi-tour en te voyant, même s'il est en position de force. La précision, dégueulasse sur le papier et à raison pour compenser le nombre impressionnant de canons, se révèle à l'usage étonnamment potable et jouable. Un navire relativement bien équilibré en l'état, même si évidemment on ne peut que regretter la perte de mobilité par rapport au Normandie. Je n'ai pas les navires suivants, ni ne compte à vrai dire les monter tellement ils m'inspirent et me hypent peu (sauf l'Alsace, réputé énorme et T9, voire le meilleur BB du tier, mais est-ce qu'il justifie le grind ? Pas pour moi). Mais, de ce que j'en ai vu à la fois en bataille (avec et contre) et dans les nombreuses vidéos de bons joueurs, le Richelieu et le République sont très en-deçà des attentes et de la compétitivité à leur Tier du fait de leur manque de blindage et de l'agencement atypique de leurs canons (surtout le T10) et exigent des buffs, le Richelieu soit en termes de précision (pour compenser le manque de canons), soit en termes de reload (pour compenser la précision aléatoire), et le République en termes de blindage, de DCA et de résistance des tourelles aux dégâts directs. Un navire qui perd 50% de sa puissance de feu en un tir, à ce tier, ça le fait pas trop. Il y a déjà trop de facteurs de risque à ces tiers pour y rajouter en plus une dimension "roulette russe de la chance".
  4. Lhynn

    Vos retours sur l'opération Hermès

    A la différence de beaucoup ici, si l'on en croit leurs déclarations, je n'ai pas fait systématiquement des batailles 5 étoiles dans cette opé, surtout en jouant uniquement avec des randoms, et il m'est même arrivé d'en perdre 2-3 quand mon équipe - ou ce qu'il en restait - échouait à protéger de Rouan en le laissant partir devant, surtout à la dernière vague de DDs. Dans l'ensemble, l'opération est relativement bien équilibrée avec un bon niveau de résistance, mais certainement pas "trop facile" comme le prétendent ici certains coqs . Cependant, quelques éléments sont assez gênants : - la propension des bots à concentrer les tirs sur UN SEUL navire allié, le plus endommagé, est extrêmement pénible, surtout lorsque l'on est ce navire allié. Vous avez beau vous cacher derrière toute votre équipe au complet, les BBs, CA et DDs ignoreront systématiquement vos alliés, même les plus proches, pour tirer uniquement sur vous. C'est inutilement frustrant et ne correspond pas à une réaction logique qui voudrait qu'un joueur normal prioriserait d'abord la menace directe la plus proche. - les bots CA alliés ont parfois un comportement un peu erratique et peuvent se révéler être plus une nuisance (ram, blocage) qu'une aide. - le matchmaking est beaucoup trop restrictif et, s'il est compréhensible qu'il ait été pensé pour donner une dimension "réaliste/historique" à l'opération, exclut de fait un certain nombre de joueurs. Rien qu'au sein de mon clan, nous ne sommes pas si nombreux à avoir des CA alliés tier 7, sans même parler d'en avoir plusieurs pour pouvoir faire l'opération en boucle sans payer pour annuler les cooldowns (au demeurant complètement idiots et incompréhensibles), et je suis actuellement le seul du clan à posséder un Lyon... En outre, certains des navires autorisés se révèlent assez peu compétitifs, notamment le Fidji - à cause de son manque de DCA et de ses AP qui sont peu efficaces contre les hordes de DDs arrivant de face - et le Pensacola, handicapé par sa cadence de tir atroce même si sa DCA est exceptionnellement utile dans cette opé. Verrouiller une opération aussi fun derrière des prérequis qui ne sont pas à la portée de tout le monde est vraiment dommage ; au moins, la possibilité d'inclure des navires Tier 6 (Cleveland, Galissonnière, Normandie...), beaucoup plus répandus, permettrait à tout le monde de tenter sa chance. En l'état, le Lyon, le Belfast et l'Algérie sont les meilleurs choix pour cette opé. - graphiquement, l'orage vu de l'extérieur est impressionnant ; en revanche, quand on est - ou quand on zoome - à l'intérieur, le filtre Instagram bleu est hyper-moche et ruine l'immersion, sans parler de la gêne visuelle qu'il représente. Il existe sans doute d'autres moyens de réduire la visibilité au cœur de l'orage sans recourir à ce filtre ignoble. Bref, une opération très sympa mais qui nécessiterait un lifting graphique pour supprimer le hideux filtre bleu et qui gagnerait à avoir un matchmaking moins restrictif pour être plus accessible. A noter aussi, concernant l'équilibrage, que l'aviation ennemie, censée représenter l'un des, voire LE danger principal de cette mission, n'en est pas vraiment un. Les équipes dans lesquelles j'ai joué ont bien plus souvent perdu des bateaux face aux DDs qu'aux avions, qui n'ont causé aucune victime ; un seul CA monté DCA dans l'équipe suffit à tailler en pièces les escadrilles du GZ (un CA type Pensacola/Algérie/Belfast fera souvent entre 25 et 50 frags avion, idem pour le Richelieu et le Lyon ; j'ai même fait une bataille avec un Lyon qui en a descendu 76 !) ; et même prendre des risques en solo n'est pas suffisant pour se faire couler par les bombardiers (une fois, à la vague finale, je suis parti tout seul sur le groupe Prinz Eugen/Hipper/GZ au nord avec mon Belfast non-monté DCA et à découvert (non-smoké) ; j'ai subi l'assaut d'une bonne quinzaine d'escadrilles et descendu 26 avions sans avoir perdu plus d'1/4 de ma vie sous les bombes...) Je ne dis pas que l'aviation doit être buffée, la mission présentant d'autres challenges, mais c'est assez curieux de voire qu'une feature censée être le summum de la difficulté de la mission n'en est pas un et devient davantage un farm gratuit d'XP qu'une réelle nuisance.
  5. Lhynn

    Cuirassés français : rangs III à VI

    J'ai pu gagner in extremis le Bretagne et le Normandie dans les caisses spéciales. Je suis maintenant arrivé au Lyon et j'ai pu me faire une bonne idée des BBs tier 5, 6 et 7 : Bretagne Normandie Lyon
  6. Lhynn

    Matchmaking anormal

    Tous les BBs T7 sont à 1.80 sauf le Nagato qui est à 2.00. En tout cas, je n'ai pas compris d'où tu sors tes chiffres.
  7. Lhynn

    Matchmaking anormal

    Oui. Tu peux aussi bien faire la même chose contre du +1, sans l'inconvénient de devoir taper des sacs de PV qui te 2-shottent. Du reste, les +1 le font déjà généralement très bien.
  8. Lhynn

    Matchmaking anormal

    Fait amusant : juste après avoir déversé mon amertume sur le Gneisenau, j'ai fait une game à 170 000 dégâts avec. Le karma est une ****. 20171118_021626_PGSB107-Gneisenau_22_tierra_del_fuego-170k_dmg.wowsreplay
  9. Lhynn

    Matchmaking anormal

    Dans l'ordre : 1) Ben justement, pas tellement. Colorado, Nagato - 8 canons ; Nelson, Scharn - 9 canons ; KGV : 10 canons. Le Gneisenau a donc le moins de canons du tier. Et justement, en parlant de ça... 2) ...meilleure précision, non, pas vraiment. J'ai appris depuis longtemps à me méfier des statistiques officielles. Je trouve les canons du Gneis extrêmement erratiques. Statistiquement, il est censé avoir 240m de dispersion à 19.5 km, ce qui fait 10 m de précision de mieux (soit 268 m) que le Colorado avec ses 278 m à 21.8 km ; pourtant, les salves du Colorado font un bon losange applati, alors que celles du Gneis font un X bizarre dont l'impact est totalement imprévisible, même à moyenne distance. Et, comme on en parlait avant, il ne faut jamais sous-estimer la puissance de la saturation. Quand tu tires avec 8 ou 9 canons sur une zone, tu as statistiquement plus de chances de toucher quelque chose qu'avec 6. D'après mon expérience, cet avantage n'est pas vraiment compensé par un reload plus court à moins que ton reload soit significativement plus court (genre, si tu reloades en 20 s au lieu de 35 pour moi), là oui, ça reviendrait à peu près au même - mais ce n'est pas le cas (et on ne parle pas ici de la Poussée d'adrénaline, juste du reload de base). L'un dans l'autre, c'est ça qui rend le Gneis difficile à jouer : non seulement il n'est pas invulnérable (car effectivement les calibres augmentent pas mal en T7) - même s'il s'en sort bien en brawl, Deutsche Qualität oblige -, mais il rend le ciblage difficile, même contre des croiseurs. Un Fiji te montre son flanc ? En Nagato ou Colorado, tu peux être certain, sinon de l'OS, du moins de lui mettre au moins une cita à 10 km ; avec le Gneis, c'est le loto. Si tu fais un double 6 aux dés, ça passe ; sinon, soit tu lui fais 2 overpens, soit tu l'encadres parce que sur tes 6 obus, 3 ont tué un dauphin et les 3 autres sont partis sur orbite. C'est pour ça que je déteste ce bateau ; je hais de ne pas savoir si ce que je fais aura le résultat que j'attends ou non. Et c'est exactement le défaut que je retrouve sur l'Oktyabr... l'Oktia... bref, l'Octobre Rouge, on va l'appeler comme ça. Je sais que le côté random des tirs est une caractéristique inhérente aux BBs en tant que classe, et il est toujours possible de miss totalement des tirs en apparence parfaits, mais généralement, quelqu'un qui sait un minimum anticiper et tirer pourra minimiser le poids de la RNG. Mais certains navires échappent à cette règle, et pour moi le Gneis en fait partie. Quant à faire du yolo... mouaif. Contre du 406/410 mm, tu perdras la moitié de ta vie avant d'arriver à portée de secondaires (à moins d'avoir spéc ton capitaine là-dedans) ; contre un autre Gneis, ça se termine dans 90% des cas par la destruction mutuelle des deux Gneis à la torpille... En gros, ça te laisse les cuirassés GB ou les CAs US qui sont à peu près "brawling-safe". Mince consolation... Je considère les torpilles plus comme un moyen d'autodéfense d'urgence que comme arme offensive, surtout vu leur portée. Généralement, quand je m'en sers, c'est en guise de dernier coup de harpon pour emporter quelqu'un d'autre avec moi au fond de l'eau. Toujours satisfaisant, mais pas très productif pour le reste de la bataille.
  10. Lhynn

    Matchmaking anormal

    Le seul souci, c'est qu'il est incroyablement nul en attaque à cause de sa dispersion atroce et, accessoirement, du fait qu'il a pratiquement 2x moins de canons que la concurrence. Hormis la vitesse, le Bayern est beaucoup plus performant tout en étant 1 tier inférieur, ce qui est un exploit. Je ne comprends toujours pas comment le Gneisenau a fini en Tier 7. Ses canons lamentables en font juste un punching-ball géant pour les mecs d'en-face. Surtout que, vu tes dimensions, t'es difficile à louper. J'ai déjà fait des games au close range à 180 000 dégâts en Bayern ; en Gneisenau, je crois que mon record de dégâts est aux alentours de 120 000, et ce n'est arrivé qu'une fois.
  11. Lhynn

    Matchmaking anormal

    Ok, il est bourré. Next.
  12. Lhynn

    Matchmaking anormal

    Je crois que tu t'es gouré de vaisseau... Ça doit être ça, certainement. Le pire, c'est que je l'ai, le camo soviétique. (Pas la carte de Membre du Parti par contre, ma maman a pas voulu).
  13. Lhynn

    Matchmaking anormal

    Alors ça confirme qu'on ne joue pas au même jeu, ou en tout cas, qu'on nous a refilé des bateaux diamétralement différents. Mais bon, en lisant quelques posts plus haut je constate que je ne suis pas le seul que le jeu trolle régulièrement avec des coups tordus improbables, ça me rassure un peu. Par exemple, je suis certain que je suis le seul joueur du serveur EU à trouver l'Oktiabrsaya Revolutsia dégueulasse. Et j'assume totalement. Il m'est très difficile de faire un constat différent quand je me remémore la salve que j'ai placée sur un New York plein flanc à moins de 10 km : 7 hits / 1 pen sans dégâts, 1 overpen, 2 bounces, 3 shatter. De toutes les games que j'ai faites avec cette bouse, cette salve à elle seule résume ce tas de ferraille. +1 pour toi. Même si personnellement j'ai du mal à le jouer correctement, il est capable entre de bonnes mains de faire des trucs de fou. Effectivement, ça sent le vieux MM, sauf dans le cas du 1er screen qui peut encore très bien se produire vers les 3-4h du mat'. En tout cas, je plains tellement le pauvre Mogami qui a dû vivre un gros moment de solitude... S'il savait comme je sais ce qu'il a dû ressentir. Bon, ben à la lumière de vos commentaires (appréciés), j'en déduis que je n'ai plus qu'à serrer les dents et à essayer de m'améliorer tant bien que mal en T8 vs T10. Ce qui n'est pas gagné. Quant aux T7, ayant actuellement le Nagato/Colorado/Gneisenau/KGV/Maass/Algérie, personnellement le Colorado et l'Algérie sont ceux avec lesquels je m'en sors le mieux. Les autres sont corrects, à part le Gneis et le KGV que je déteste cordialement.
  14. Lhynn

    Matchmaking anormal

    Eh ben, bien que ta remarque sente l'ironie, tu n'as en réalité pas tout à fait tort. Le Nagato est assez fragile même anglé ; le Colorado peut aussi se faire méchamment rentrer de face (j'ai mis plus de 14 000 hier en Colorado sur un autre Colorado qui essayait de se tortiller, le pauvre...) ; le Gneisenau s'en sort un peu mieux mais si tu vises les superstructures tu peux aussi mettre 3 000 par obus qui pénètre ; le Nelson est en carton, mais au moins il a son heal ; le seul BB qui peut sans doute encaisser en T7, c'est le Scharn...
  15. Lhynn

    Matchmaking anormal

    Écoute, je te livre mon expérience de jeu sans dramatiser et en toute honnêteté et bonne foi. Quand je te dis que je ne survis pas longtemps alors que j'angle toujours quand j'attaque quelqu'un, et que je ne cause que rarement des incendies (et ce, alors que je joue le KG essentiellement à la HE ET que je vise effectivement les superstructures...), c'est la vérité. Si tu refuses de me croire, tant pis pour toi, ça m'est totalement égal, moi je sais ce qui se passe dans mon jeu - j'y étais. La prochaine fois je te mettrai un replay si tu veux vraiment une preuve.
×